χ

Ouverture d'une procédure judiciaire au sujet du suicide du médecin résident Yassine Rachid

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, a indiqué qu’une procédure judiciaire avait été lancée pour faire toute la lumière sur le suicide de l'étudiant en médecine. D’après une enquête interne menée au CHU Ibn Rochd à Casablanca, Yassine Rachid justifie d'un parcours irréprochable. Le professeur assistant, accusé de harcèlement par la famille du défunt, n'a pas d'antécédents disciplinaires.

Ouverture d'une procédure judiciaire au sujet du suicide du médecin résident Yassine Rachid

Le 8 septembre 2022 à 15h44

Modifié 8 septembre 2022 à 15h44

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, a indiqué qu’une procédure judiciaire avait été lancée pour faire toute la lumière sur le suicide de l'étudiant en médecine. D’après une enquête interne menée au CHU Ibn Rochd à Casablanca, Yassine Rachid justifie d'un parcours irréprochable. Le professeur assistant, accusé de harcèlement par la famille du défunt, n'a pas d'antécédents disciplinaires.

Lors du point de presse de ce jeudi 8 septembre, l’affaire Yassine Rachid a été évoquée par Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement. Médecin résident au service urologie du CHU Ibn Rochd à Casablanca, il a été retrouvé mort le jeudi 25 août à son domicile à Chartres, en France, où il effectuait un stage de spécialité en chirurgie urologique, à l’hôpital Louis Pasteur.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé qu’une “procédure judiciaire a été lancée pour faire toute la lumière sur les causes de ce drame”.

La famille du défunt accuse en effet un employé du CHU Ibn Rochd d’avoir poussé leur fils au suicide, selon un communiqué diffusé par le frère de Yassine Rachid et reçu par Médias24.

Mustapha Baitas a par la suite précisé qu’une enquête interne avait été menée au CHU Ibn Rochd. Les résultats des investigations ont montré que “le défunt avait des états de service irréprochables”.

Et d’ajouter : “Il a réussi l’ensemble de ses examens et a eu de très bons résultats. De janvier à juin 2022,  il a participé à 27 opérations chirurgicales et a également effectué plusieurs gardes.”

L’enquête menée par le ministère de la Santé a également fait ressortir que le professeur assistant mis en cause dans cette affaire “n’avait aucun antécédent disciplinaire”, a conclut le porte-parole du gouvernement.

Ce que l’on sait du suicide du médecin résident Yassine Rachid

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Publication des taux d’intérêt - Émission d’obligations subordonnées perpétuelles

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.