χ

Lancement des campagnes d’auscultation de cinq barrages

L’Agence du bassin hydraulique de Sebou a lancé deux appels d’offres dans le cadre des campagnes de mesures d’auscultation, afin de s’assurer du bon comportement et de la sécurité des barrages d’Al Wahda, Ouljet Soltane, Sehb El Merga, Ait Moulay Ahmed et Michlifen.

Lancement des campagnes d’auscultation de cinq barrages

Le 6 septembre 2022 à 18h39

Modifié 6 septembre 2022 à 18h39

L’Agence du bassin hydraulique de Sebou a lancé deux appels d’offres dans le cadre des campagnes de mesures d’auscultation, afin de s’assurer du bon comportement et de la sécurité des barrages d’Al Wahda, Ouljet Soltane, Sehb El Merga, Ait Moulay Ahmed et Michlifen.

Afin de suivre à court et long terme le comportement d’un barrage, sa fondation, ses ouvrages annexes et ses environs, et surtout de détecter rapidement tout comportement anormal de l’ouvrage, un dispositif d’auscultation est nécessaire.

Ce dispositif permet d’assurer une surveillance adéquate et de garantir la sécurité d’un barrage, à travers les instruments suivants :

– sonde piézométrique ;

– fleximètre ou pieds à coulisse pour vinchon ou Palmer digital pour vinchon ;

– télescope de mesure pour pendule ;

– postes de mesures des cellules (centrale d’acquisition manuelle) ;

– sonde inclinométrique ;

– sonde tassomètrique pour mesure de tassement ;

– conductivimètre ;

– turbidimètre.

A cet effet, deux appels d’offres ont été lancés par l’Agence du bassin hydraulique (ABH) de Sebou, dans le cadre des campagnes de mesures d’auscultation de cinq barrages : Al Wahda, Ouljet Soltane, Sehb El Merga, Ait Moulay Ahmed et Michlifen.

Ces appels d’offres sont réservés aux petites et moyennes entreprises, aux coopératives, aux unions de coopératives et aux auto-entrepreneurs.

Une fois sélectionnés, les prestataires devront participer à une visite des barrages et à une réunion de coordination et de programmation pour établir un programme prévisionnel d’intervention.

Les premières campagnes de mesures devront être menées en présence des équipes d’exploitation des barrages. Les prestataires devront déclarer, au moins trois mois avant la fin de l’année budgétaire, les appareils d’auscultation et postes de mesures obsolètes ou montrant des signes de dysfonctionnement

Un bilan des performances de ces instruments sera réalisé par le soumissionnaire et le responsable de l’auscultation afin de confirmer ou infirmer la maintenance possible et les mises à niveau des appareils ou postes à prévoir.

Par ailleurs, les prestataires auront à fournir une note méthodologique sur le déroulement des mesures d’auscultation, un rapport mensuel précisant les faits marquants et les mesures ayant subi des variations brusques ou une évolution marquante.

Un rapport sur les mesures d’auscultation après les phénomènes exceptionnels devra également être fourni, avec une comparaison des lectures avant et après le phénomène ; en plus d’un rapport annuel pour chaque barrage, récapitulant les mesures d’auscultation effectuées lors de l’année écoulée.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata indicateurs financiers T1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.