χ

La SNTL lance une étude pour entamer sa restructuration

Dans le cadre de la refonte du portefeuille public de l'Etat, le groupe SNTL cherche un cabinet pour l'accompagner dans la réalisation d'une étude de positionnement et de définition des axes stratégiques 2023-2027 ainsi que la mise en place d'une feuille de route pour la restructuration.

La SNTL lance une étude pour entamer sa restructuration

Le 23 août 2022 à 15h25

Modifié 23 août 2022 à 15h41

Dans le cadre de la refonte du portefeuille public de l'Etat, le groupe SNTL cherche un cabinet pour l'accompagner dans la réalisation d'une étude de positionnement et de définition des axes stratégiques 2023-2027 ainsi que la mise en place d'une feuille de route pour la restructuration.

Le groupe Société Nationale de Transport et Logistique (SNTL) cherche à redéfinir son positionnement et à engager un processus de restructuration afin de s’aligner avec la nouvelle orientation de l’Etat pour son portefeuille public dont la refonte est en cours.

Il a lancé un appel d’offre pour « une étude de positionnement stratégique et de restructuration du groupe » pour être en phase avec « la vision de l’Etat-actionnaire, l’Etat-stratège et l’Etat-client », lit-on dans la documentation accompagnant le lancement du marché.

Il s’agit de « décrypter, distinguer et mettre à jour les missions assignés à la société « , « d’anticiper les évolutions des métiers exercés » et « de définir le ou les modèles économiques adaptés et orientation stratégique claire et cohérente » dans ce nouveau contexte.

Une société mère et 5 filiales

La SNTL est une société publique créée en vertu de la loi 25-02 en remplacement de l’Office national des transports en 2005 avec notamment pour objet d’assurer les services de commissionnaire dans le domaine des transports de marchandises sur les plans national et international ainsi que l’établissement et l’exploitation de bureaux de chargement et de centres logistiques pour le groupage, le dégroupage, l’entreposage sous-douane ou hors douane des marchandises.

Selon son texte fondateur, la SNTL pouvait également assurer la passation des marchés publics, l’organisation d’opérations de transport pour le compte de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics.

Depuis cette date, l’entreprise publique s’est transformée en un groupe de 6 entreprises  à savoir La SNTL société mère et cinq filiales : SNTL Assurances, Logdev, SNTL Supply Chain, ILS et Logdev Africa. Elle affiche un chiffre d’affaires de 863 millions de dirhams en 2021. 

Les activités actuelles du groupe sont segmentées en trois domaines :

  • Les services liés au parc public des véhicules de l’Etat, des collectivités locales et EEP comprenant l’acquisition, l’immatriculation, la gestion des vignettes, la vente des véhicules réformés, le courtage en assurances, ect.
  • Le transport routier qui comprend le transport de marchandises soit par la flotte propre de la SNTL soir par celle des partenaires, le transport du personnel, la gestion et la prise de participation de certaines gares routières des voyageurs.
  • La logistique qui comprend aussi bien l’immobilier logistique que les prestations de services logistiques.

Des activités avec des modèles économiques différents

Dans un premier diagnostic, le groupe SNTL avance opérer ses activités suivant des modèles économiques différents :

– Le modèle de commissionnement caractérise l’activité des services liés au parc public des véhicules.

– Le segment transport routier par la flotte de ses partenaires est caractérisé par le mixage du modèle de commissionnement et celui de l’achat-vente.

–  Au niveau du segment logistique, la filiale Logdev adopte, en tant que foncière, un modèle économique basé sur le remplissage. 

– La filiale SNTL supply chain adopte le modèle de production des prestations de services logistiques.

La multiplicité des modèles économiques n’est pas le seul point soulevé par le groupe. Il explique également qu’en termes de mission, il y a là aussi un mélange des genres. La SNTL incarne aussi bien des activités à caractère de service administratif public (parc public des véhicules) que des activités à caractère commercial opérées sur marché concurrentiel. 

Enfin le portefeuille clients de la SNTL est caractérisé par l’Etat mono-client sur le segment des services liés au parc des véhicules, la prédominance de l’Etat-client sur le segment du transport routier et une diversification sur le segment logistique.

Aussi, l’étude à mener devra, à la lumière d’un benchmark couvrant 6 pays (3 pays modèles et 3 pays émergents similares au Maroc), actualiser la mission de la SNTL et proposer un positionnement en adéquation avec les attentes et stratégies publiques. De là découlera les scénarios de restructuration. Les propositions à formuler dans le cadre de l’étude doivent comprendre entre autres, l’actualisation du portefeuille d’activités, le schéma de fusion, scission, acquisition ou filialisation ainsi que l’analyse comparative des scénarios.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Post Conseil d'Administration du 23 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.