χ

African Lion : Africom loue l’organisation du Maroc et explore d’autres emplacements

Louant l’excellence de l’organisation de l’exercice African Lion pendant 18 ans au Maroc, le Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique étudie d’autres emplacements pour diversifier les pays d’accueil.

African Lion, édition 2022. ©dvidshub

African Lion : Africom loue l’organisation du Maroc et explore d’autres emplacements

Le 27 juillet 2022 à 12h50

Modifié 27 juillet 2022 à 13h15

Louant l’excellence de l’organisation de l’exercice African Lion pendant 18 ans au Maroc, le Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique étudie d’autres emplacements pour diversifier les pays d’accueil.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi 26 juillet, le général Stephen J. Townsend, commandant du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom), a affirmé que son commandement était à la recherche d’alternatives pour organiser l’exercice.

« Nous allons explorer les manières de diversifier davantage l’exercice African Lion. Nous essayons ainsi de trouver d’autres endroits où nous pourrons organiser la totalité ou une partie de cet exercice », a-t-il affirmé lors de cette conférence d’adieu après trois années passées à la tête de l’Africom. « Des évaluations et des enquêtes vont être lancées à cet effet », a-t-il ajouté.

Louant l’excellence de l’organisation du Maroc, le général Townsend ne cache pas sa déception quant à cette délocalisation. « Nous serons très heureux de diversifier cet exercice. Mais il va être très difficile de trouver des pays en Afrique qui soient à la hauteur de ce qu’a pu réaliser le Maroc au cours de ces 18 années. »

Le responsable américain a loué « une capacité militaire très élevée, l’infrastructure, les terrains d’entraînement… ». Le Royaume a été un partenaire d’excellence pour ces exercices, « mais on nous a demandé de diversifier ». « Nous avons hâte de travailler avec le Maroc sur les futurs African Lion, j’en suis sûr », a-t-il dit.

En effet, « le Congrès américain a adopté la loi sur la défense qui nous oblige à diversifier l’exercice et à envisager peut-être de le déplacer vers d’autres régions du continent », a-t-il argué.

Lors de la dernière édition de l’exercice African Lion, l’Africom a déjà adopté une « approche en étoile, avec un noyau, une partie centrale au Maroc, une branche en Tunisie avec 500 soldats et d’autres branches au Sénégal et au Ghana », a expliqué le général Townsend.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.