IAM : stagnation du chiffre d’affaires et légère hausse de la profitabilité au 1er semestre

| Le 26/7/2022 à 9:16
Le ralentissement se confirme sur le marché local avec un chiffre d’affaires en baisse de 2,2% du fait du recul des activités de Data Mobile.

Maroc Telecom a publié ses résultats semestriels ce mardi 26 juillet. Le chiffre d’affaires global consolidé du groupe ressort en retrait de 1,2% (-0,6% à taux de change constant, ndlr) à 17,6 MMDH. « Les activités Mobile au Maroc continuent de pâtir du contexte concurrentiel et réglementaire (-5%) et sont compensées en partie par la bonne tenue des activités à l’International (+1,6% à taux de change constant) et du Fixe au Maroc (+1,6%) », précise le groupe.

Le parc client du groupe a progressé de 1,9% à 75 millions de clients, tiré essentiellement par la croissance du parc des filiales avec une hausse de 2,8% à fin juin.

L’EBITDA ajusté et consolidé du groupe à fin juin affiche une stagnation (+0,1%) et atteint 9,2 MMDH. « L’EBITDA ajusté quasi stable au Maroc et la croissance de celui des filiales Moov Africa (+2% à taux de change constant) sont à l’origine de cette performance due aux efforts continus de maîtrise des coûts opérationnels », souligne Maroc Telecom. La marge d’EBITDA progresse de 0,7 point à 52,2%.

Le résultat opérationnel du groupe à fin juin se fixe à 5,7 MMDH, en hausse de 3% par rapport à la même période l’an dernier. La marge d’exploitation s’apprécie de 1,3 point à 32,7%.

Le RNPG global ajusté ressort en hausse de 1,7% à près de 2,9 MMDH. Les investissements hors fréquences et licences s’élèvent à 3,7 MMDH et représentent 21,2% des revenus du Groupe.

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés s’établissent à 5,3 MMDH, en baisse de 2,8% par rapport à la même période de 2021, du fait de la hausse des investissements. La dette nette consolidée du groupe à fin juin atteint 12,1 MMDH, en baisse de 18,4%.

Comme révélé par Médias24 dans un précédent article, Maroc Telecom indique avoir été notifié le 22 juillet d’une décision de l’ANRT relative à la liquidation de l’astreinte imposée à Maroc Telecom dans le cadre de la décision du 17 janvier 2020 portant sur le dégroupage. « Le montant de l’astreinte est fixé à 2,45 milliards de dirhams, et Maroc Telecom dispose d’un délai de 30 jours pour former un recours devant la Cour d’appel de Rabat », précise le groupe.

Le ralentissement des activités marocaines se poursuit 

Le chiffre d’affaires au Maroc a reculé de 2,2% au premier semestre à 9,5 MMDH. « Les revenus de la Data Fixe continuent de profiter de l’engouement pour le FTTH, compensant ainsi la baisse des activités de la Data Mobile qui pâtit toujours du contexte concurrentiel et réglementaire », note Maroc Telecom.

Les revenus Mobile baissent de 5% à 5,7 MMDH, « conséquence d’une baisse des revenus des services sortants et entrants face à un environnement concurrentiel et réglementaire toujours peu favorable », souligne Maroc Telecom. Les revenus Fixe progressent de 1,6% à 4,8 MMDH.

L’EBITDA ajusté stagne à 5,3 MMDH par rapport à la même période de l’année dernière. « La marge d’EBITDA ajusté reste au niveau élevé de 56,1% et gagne 1 point », précise l’opérateur.

En revanche, les filiales africaines Moov ont connu une bonne dynamique durant les six premiers mois de l’année avec un chiffre d’affaires en légère hausse de 1,6% à taux de change constant à 8,5 MMDH. Cela provient notamment de « la bonne performance de la Data Mobile (+29% à taux de change constant). Hors baisse des terminaisons d’appels, le chiffre d’affaires des filiales est en hausse de 2,8% à taux de change constant », explique l’opérateur.

L’EBITDA atteint 3,8 MMDH, en hausse de 2% à taux de change constant. La marge d’EBITDA ressort à 44,5%, en progression de 0,2 point du fait de l’amélioration de la maîtrise des charges opérationnelles.

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.