Label’Vie baisse en bourse, une correction à la hausse est anticipée

| Le 12/7/2022 à 16:34
Impacté par la baisse générale du marché, le titre Label’Vie a lâché 11% depuis début 2022. Une correction à la hausse est anticipée, d’après un analyste de la place. Le titre devrait atteindre un cours de 4.910 dirhams et ainsi effacer ses pertes, selon BKGR. Analyse.

Après avoir démarré l’année 2022 sur une dynamique haussière, le titre Label’Vie suit en cette période une tendance baissière. Son cours a en effet cédé 11,3% depuis début 2022 jusqu’à la séance de ce mardi 12 juillet.

Cette valeur a d’ailleurs perdu 3% à la clôture de la séance du vendredi 8 juillet. A la clôture de la séance de cotation de ce mardi, le titre a augmenté timidement de 1,4%. Le volume qui accompagne cette évolution est faible, se situant à peine à 264 titres.

A noter que ce titre fait partie de l’indice MSI20 regroupant les 20 valeurs les plus liquides de la cote casablancaise.

Evolution du cours du titre Label’Vie

Source : medias24.com

Contacté par LeBoursier, un analyste de la place commente l’évolution du titre Label’Vie : « Le titre a démarré l’année sur une hausse. Son évolution avait profité notamment de l’effet de l’annonce du lancement de l’OPCI du groupe. Cette annonce est déjà consommée par le marché. Le titre a par la suite succombé à la baisse après la dégringolade générale du marché. »

Cette baisse « n’est pas très fondée », d’après notre interlocuteur, vu qu’elle reste liée en grande partie à la dépréciation générale du marché. Le cours de Label’Vie devrait corriger à la hausse.

« A très court terme, le cours du titre ne devrait pas beaucoup varier. Une fois que le marché commencera à se redresser, Label’Vie sera parmi les premiers titres qui en profiteront », prévoit notre interlocuteur.

Son anticipation est basée sur le fait que « le groupe a des fondamentaux solides. Ses bénéfices sont en hausse. Les ouvertures des points de vente se succèdent. Son activité maintient sa croissance. D’ailleurs, le chiffre d’affaires a enregistré une progression à deux chiffres au premier trimestre de l’année », indique-t-il.

L’activité du groupe a bien évolué au cours du premier trimestre 2022. Les volumes de ventes réalisés à fin mars ont connu une progression de 15% par rapport à leur niveau sur la même période de l’année précédente. Cette performance est portée essentiellement par la nette reprise des niveaux de la fréquentation dans les magasins, d’après la communication financière du groupe.

Le titre devrait effacer ses pertes

BMCE Capital Global Research a fixé un cours objectif de 4.910 dirhams pour Label’Vie. Le titre garde un potentiel de hausse de 11,8%. Il devrait ainsi effacer ses pertes accumulées depuis début 2022.

La société de recherche recommande de conserver le titre dans les portefeuilles. Elle table sur une croissance à deux chiffres de l’activité du groupe en 2022 grâce à sa croissance organique.

« En 2022, l’activité commerciale de Label’Vie devrait enregistrer un bond de +13,3% avec un chiffre d’affaires de 13.323,4 MDH, tiré essentiellement par la croissance organique du groupe intégrant », expliquent les analystes.

Cette prévision porte sur les éléments suivants :

– une progression anticipée de +13% des ventes du segment supermarché « Carrefour Market», qui devrait tirer avantage du nombre d’ouvertures exceptionnel réalisé en 2021 (27 nouveaux points contre une moyenne de 11 par an entre 2018 et 2020) et du maintien escompté d’un rythme de développement agressif en 2022 ;

– une bonification prévisionnelle de +16,5% du chiffre d’affaires relatif au segment hypermarché « Carrefour », portée notamment par l’ouverture attendue de nouveaux points de vente ;

– une amélioration escomptée de +11% des revenus du segment hyper cash « Atacadao», intégrant le retour à plein régime de l’activité des CHR couplé à un développement anticipé de nouvelles ouvertures.

« La capacité bénéficiaire, pour sa part, devrait se renforcer en 2022 sous l’effet de la constatation de la plus-value liée à l’OPCI Terramis», anticipent-ils.

Le titre conserve ainsi de belles perspectives d’évolution.

lire aussi
  • | Le 2/8/2022 à 14:04

    Attijariwafa Bank : MSIN recommande de conserver le titre et anticipe +7% en bourse

    L'année 2022 est empreinte d'incertitude, mais le groupe devrait afficher une amélioration de ses marges et de sa profitabilité cette année. Durant la période 2022-2027, le PNB devrait croitre à un rythme annuel moyen de 3,9%. Le dividende est attendu stable cette année à 15 dirhams par action.
  • | Le 29/7/2022 à 17:38

    TotalEnergies. Le titre baisse en bourse, mais il garde un potentiel de hausse de 25%

    TotalEnergies Marketing Maroc baisse en bourse, malgré le fait que son activité profite de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale. Le titre devrait atteindre un cours de 2.001 dirhams d’après BKGR, qui recommande aux investisseurs de l’accumuler dans les portefeuilles.
  • | Le 27/7/2022 à 16:13

    Maroc Telecom baisse légèrement en bourse après l’annonce de la nouvelle sanction

    Le titre Maroc Telecom recule légèrement en bourse à la suite de l’annonce de la nouvelle sanction infligée par l’ANRT. Malgré cette annonce, CFG Bank recommande aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles avec un cours objectif de 129 dirhams.
  • | Le 26/7/2022 à 15:43

    Pénalisée par un contexte global défavorable, Disty baisse en bourse

    Malgré les recommandations positives des sociétés de bourse et un potentiel de croissance considérable, Disty Technologies baisse en bourse. Contacté par LeBoursier, un analyste de la place estime que cette baisse est infondée. Analyse.
  • | Le 21/7/2022 à 15:11

    Bourse. Disty Technologies clôture son premier jour de cotation en baisse

    La très bonne allocation des investisseurs a limité l'appétit le premier jour de cotation sur le marché secondaire. Le contexte global assez morose et l'absence de nombreux opérateurs durant cette période estivale ont également influé sur la baisse de près de 10% du cours du nouvel arrivant, durant son premier jour de cotation.
  • | Le 19/7/2022 à 15:57

    Bourse : rentabilité, volumes de ventes, les incertitudes font reculer l’agroalimentaire

    L’inflation fait bénéficier les industriels de l’agroalimentaire d’un bon effet prix. Néanmoins, elle grève le portefeuille des ménages et impactera les volumes de ventes cette année. La rentabilité sera également mise sous pression du fait de la hausse des intrants. Les résultats semestriels permettront de déterminer si les acteurs du secteur ont mieux résisté que prévu.