Portefeuille : BKGR recommande d’alléger les titres HPS et SMI

M.Ett | Le 6/6/2022 à 18:52
BMCE Capital Global Research recommande aux investisseurs, dans son dernier Stock Guide, d’alléger HPS et SMI dans les portefeuilles. Voici les arguments et les prévisions avancés.

La société de recherche BMCE Capital Global Research (BKGR) recommande aux investisseurs d’alléger deux valeurs dans leurs portefeuilles, dans son dernier Stock Guide, publié le 1er juin. A noter que ce Stock Guide porte sur 33 valeurs représentant 89% de la capitalisation boursière de la place.

Les deux valeurs que BKGR recommande d’alléger sont HPS et SMI.

Le cours de HPS devrait baisser de plus de 5%

Le contexte global en 2022 n’est pas très favorable pour l’opérateur HPS. Au cours de cette année, son activité devrait être impactée notamment par la pénurie des semi-conducteurs ainsi que par l’inflation. A noter que ces deux facteurs impactent plusieurs valeurs dans différents secteurs.

« Opérant dans un secteur fortement impacté par la pénurie des semi-conducteurs et l’inflation, HPS devrait connaître une évolution contenue, reposant sur sa capacité à générer de la croissance organique, atténuée par l’appréciation de ses charges d’exploitation dans un double contexte inflationniste et de forte mobilité des ingénieurs informaticiens », soulignent les analystes de BKGR.

Cela étant, et en dehors de ces éléments conjoncturels, le groupe devrait continuer à profiter de plusieurs facteurs favorables, comme souligné par les analystes de BKGR, à savoir :

– L’engouement des consommateurs pour les moyens de paiement dématérialisés (Contact-less, Mobile Payment, etc.) ;

– La signature de plusieurs contrats internationaux et le développement de plusieurs partenariats stratégiques lui permettant de limiter ses risques via une diversification géographique importante ;

– La diversité de ses modèles d’affaires (transactionnel, licences, SaaS, etc.) ;

– Et un backlog bien fourni pour les prochaines années (un carnet de commande estimé à M MAD 579 au terme du S1 2021).

En tenant compte de l’ensemble de ces éléments qui devraient influencer l’activité du groupe cette année, BKGR recommande aux investisseurs d’alléger le titre HPS dans les portefeuilles, avec un cours cible de 5.826 dirhams.

Le titre devrait ainsi reculer de 5,7% en comparaison avec un cours de 6.183 dirhams, observé à la clôture de la séance de cotation de ce lundi 6 juin.

« Toutefois, nous estimons que le cours actuel intègre déjà ces perspectives, d’autant plus que la hausse attendue des OPEX devrait peser sur les marges à court et moyen terme, d’où notre recommandation d’alléger le titre », expliquent les analystes.

Le titre a d’ailleurs lâché plus de 8% depuis le début de cette année.

Evolution du cours de HPS

Source : medias24.com

SMI Imiter: Le titre devrait baisser de 15%

Malgré la hausse remarquable des cours de l’argent sur la sphère internationale, SMI Imiter ne pourrait pas en profiter à cause de ses difficultés opérationnelles.

« La filiale argentifère de Managem ne devrait profiter que partiellement de la hausse des cours de l’argent qui représente une valeur refuge dans un contexte incertain et ce, compte tenu de la baisse des teneurs de la mine. En effet, les difficultés opérationnelles d’Imiter devraient continuer d’impacter les marges de la société consécutivement à la hausse des cash-costs », indique la société de recherche.

Et de souligner : « Afin de pallier cette perte en teneur, SMI a procédé à la construction d’une carrière de récupération des anciennes haldes argentifères, qui aurait contribué à la hausse de la production argentifère de 28% au T1 2022, portant les zones de production de la mine à 3 à savoir : la mine, la digue et la carrière ».

« Toutefois, ce nouveau projet ne devrait compenser que partiellement le repli de la production et le retour à une exploitation normale ne serait possible que dans le cas d’une découverte majeure d’un nouveau gisement ».

Les analystes de BKGR évaluent ainsi le titre SMI à 1.438 dirhams. Le titre devrait baisser de 15%, en comparaison avec un cours de 1.699 dirhams (observé à la clôture de la séance de ce lundi).

« Evalué par nos soins à 1.438 dirhams et en dépit d’une récente appréciation du titre, nous recommandons d’alléger le titre dans les portefeuilles », indiquent les analystes.

Le titre SMI suit en effet un trend haussier depuis le début de cette année, contrairement à la tendance suivie par tout le marché casablancais. La valeur a gagné 13,3% depuis début 2022 et elle continue de s’apprécier. A la clôture de la séance de ce lundi, le titre a gagné 4,6%.

Evolution du titre SMI

Source : medias24.com

lire aussi
  • | Le 29/6/2022 à 17:03

    IPO : ce qu’il faut savoir sur Disty Technologies, nouvel arrivant en Bourse

    Le prix de l’action a été fixé à 284 dirhams et la première cotation s’effectuera le 20 juillet. La société est une PME et sera la première à intégrer le marché alternatif. En 2021, elle affichait un chiffre d’affaires de 456 MDH. Son IPO lui permettra d’étoffer son portefeuille produit, de recruter et d'envisager une croissance externe. Un premier dividende sera versé au mois de septembre suite à l’opération. La valorisation a induit un rendement de 5,3% sur les deux prochaines années.
  • | Le 28/6/2022 à 15:28

    La croissance de la masse bénéficiaire de la cote devrait ralentir à +3,5% en 2022 (CFG Bank)

    Après un bond des bénéfices de la cote en 2021, le rythme de croisière devrait fortement ralentir cette année. Les secteurs de l’énergie, des cimentiers et de l’automobile devraient le plus participer à la baisse de la masse bénéficiaire.
  • | Le 27/6/2022 à 16:20

    Les banques reculent en bourse malgré la bonne évolution de leur activité au T1-2022

    La majorité des banques cotées à la bourse de Casablanca affiche une évolution baissière depuis le début de l’année. Un analyste nous explique que cette baisse n’est pas fondamentale vu que l’activité a bien évolué en début d’année. Des craintes commencent néanmoins à encercler le secteur.
  • | Le 21/6/2022 à 15:52

    Bourse : voici les secteurs cotés qui résistent bien face à la baisse du marché

    Six secteurs cotés résistent bien en bourse, affichant une évolution positive de leurs cours depuis le début de l’année 2022, au moment où le MASI poursuit sa dégringolade. Un analyste de la place apporte des explications.
  • | Le 20/6/2022 à 16:30

    Le marché boursier entre baisse et attentisme, le Conseil de BAM est épié

    La baisse de la Bourse de Casablanca s'est accélérée à la clôture de la séance du vendredi 17 juin, reflétant ainsi les craintes et l’attentisme des investisseurs quant à l’évolution du taux directeur, d’après les explications d’un membre du directoire d’une société de bourse de la place. Analyse.
  • | Le 19/6/2022 à 7:24

    BCP : Alpha Mena change sa recommandation sur le titre d’’accumuler’ à ‘alléger’

    Le groupe a affiché un bon regain de ses bénéfices au premier trimestre 2021 grâce à une bonne tenue des marges et une baisse du coût du risque. Cette tendance devrait se conserver sur le reste de l’année. Le groupe évolue dans un contexte global compliqué, marqué par le ralentissement de la production de crédits et fait face à la difficulté de générer une croissance externe et organique rentable. Le taux de contentieux est supérieur à la moyenne du marché.