Afriquia Gaz : Alpha Mena change sa recommandation de ‘vendre’ à ‘accumuler’

| Le 29/5/2022 à 16:37
Le groupe devrait bénéficier d’un bon niveau de revenu cette année grâce au maintien de niveau de consommation des ménages et à une bonne reprise de l’industrie du tourisme par rapport à 2021. L’opérateur devrait également bénéficier, à terme, de l’accord passé en juillet dernier avec SoundEnergy. Actuellement, le titre est correctement valorisé et ne présente qu’un faible upside de moins de 3%.

Dans une note diffusée le 26 mai, la société de recherche Alpha Mena a revu ses prévisions et sa recommandation sur la valeur Afriquia Gaz. Autrefois recommandé à la vente, le titre est désormais recommandé à l’accumulation.

Un léger upside de 2,97% est attendu avec un cours cible à 4.695 dirhams contre 4.560 dirhams à l’ouverture de la séance du 27 mai. Globalement, pour Alpha Mena, la valeur demeure bien valorisée par le marché.

En YTD, la valeur accuse une baisse de près de 14% alors que la MASI n’affiche qu’un retrait de 7,3%.

Source : medias24.com

A rappeler qu’en 2021, Afriquia Gaz avait affiché une amélioration de 24,8% de son chiffre d’affaires à 7,1 MMDH, imputable exclusivement à la hausse des prix. En effet, sur la même période, les volumes de ventes n’avaient progressé que de 1,4% à 1,16 MT.

2022 marquée par une bonne demande et les futures opportunités de SoundEnergy

Cette année, le groupe devrait encore connaître une amélioration de ses revenus, conduite par « la reprise économique et le maintien de la demande des ménages pour le gaz Butane ». De plus, le groupe devrait également bénéficier cette année d’un bon redémarrage de l’industrie touristique dans le pays avec une hausse de la consommation des cafés, hôtels et restaurants, qui n’ont pas connu un niveau d’activité similaire l’an dernier. Le groupe devrait également bénéficier de la hausse des prix de ses produits non compensés.

La société de recherche rappelle également que le groupe devrait bénéficier d’un accord signé avec SoundEnergy, dont il détient près de 10% du capital. Pour rappel, en juillet 2021, SoundEnergy avait conclu un accord de vente de gaz liquéfié à Afriquia Gaz et a signé un accord avec l’ONEE en novembre dernier. « Cet accord permettra au Maroc de se fournir 350 millions de mètres cubes de gaz chaque année (soit le tiers des exportations algériennes) » rappelle Alpha Mena en précisant que « par ailleurs, cet accord permettra de réalimenter les centrales thermiques de Aïn Beni Mathar et de Tahaddart, à l’arrêt depuis le non-renouvellement du contrat d’approvisionnement en gaz naturel entre le Maroc et l’Algérie ».

Une valorisation fondée

Au cours actuel, la société de recherche considère la valorisation d’Afriquia Gaz comme correcte. Elle rappelle que la valeur demeure sûre et dispose de fondamentaux solides. Le rendement 2021 (en considérant le cours actuel, ndlr) s’élève à 3% et est attendu à des niveaux similaires en 2022 et 2023, d’après les projections de la société de recherche, avec des dividendes respectifs de 165 et 170 dirhams par action.

« Aux cours actuels, la firme se négocie à 13,4x VE/EBITDA vs. 10,1x pour ses comparables » note Alpha Mena en précisant que sa valorisation « tient compte du plan de développement de la firme, l’accord de commercialisation du gaz produit et la reprise économique ».

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : baisse de 20% du chiffre d'affaires en 2023

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d'affaires en 2023, notamment du fait d'un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L'OCP a maintenu une forte dynamique d'investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.
  • | Le 29/2/2024 à 12:47

    Virement instantané : 21 milliards de DH émis et 31.000 virements par jour en 2023

    Entre le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2023, 31.000 virements instantanés en moyenne ont été effectués chaque jour. Sur cette même période, un total de près de 21 milliards de dirhams a été émis. Détails.
  • | Le 29/2/2024 à 10:05

    Cosumar : chiffre d’affaires consolidé quasi-stable en 2023

    Le chiffre d’affaires demeure stable par rapport à 2022 du fait d’une baisse des volumes de ventes disponibles à l’export et d’une légère hausse des ventes sur le marché local. La production de sucre blanc a baissé de 30% du fait de la campagne agricole compliquée.
  • | Le 29/2/2024 à 9:51

    SNEP : baisse de 28% des revenus en 2023

    Le groupe a notamment subi un impact sur ses revenus du fait de la baisse des prix de vente du PVC et des arrêts de production nécessaires à la réalisation des essais de démarrage des nouvelles unités.
  • | Le 29/2/2024 à 9:29

    LafargeHolcim Maroc : le chiffre d’affaires progresse de près de 3% en 2023

    Le groupe a pu assurer une petite croissance de son chiffre d’affaires dans un contexte annuel compliqué grâce à une hausse des ventes de ciment et des exportations de clinker.
  • | Le 29/2/2024 à 9:16

    Auto Hall : chiffre d’affaires stable en 2023

    Le groupe a pu bénéficier d’une reprise notable des ventes durant le T4-23. Concernant les résultats en 2023, ils font ressortir une amélioration par rapport aux niveaux enregistrés à fin juin 2023. Mais dans un contexte économique difficile, ils restent en recul par rapport à l’année précédente.