Afriquia Gaz : Alpha Mena change sa recommandation de ‘vendre’ à ‘accumuler’

| Le 29/5/2022 à 16:37
Le groupe devrait bénéficier d’un bon niveau de revenu cette année grâce au maintien de niveau de consommation des ménages et à une bonne reprise de l’industrie du tourisme par rapport à 2021. L’opérateur devrait également bénéficier, à terme, de l’accord passé en juillet dernier avec SoundEnergy. Actuellement, le titre est correctement valorisé et ne présente qu’un faible upside de moins de 3%.

Dans une note diffusée le 26 mai, la société de recherche Alpha Mena a revu ses prévisions et sa recommandation sur la valeur Afriquia Gaz. Autrefois recommandé à la vente, le titre est désormais recommandé à l’accumulation.

Un léger upside de 2,97% est attendu avec un cours cible à 4.695 dirhams contre 4.560 dirhams à l’ouverture de la séance du 27 mai. Globalement, pour Alpha Mena, la valeur demeure bien valorisée par le marché.

En YTD, la valeur accuse une baisse de près de 14% alors que la MASI n’affiche qu’un retrait de 7,3%.

Source : medias24.com

A rappeler qu’en 2021, Afriquia Gaz avait affiché une amélioration de 24,8% de son chiffre d’affaires à 7,1 MMDH, imputable exclusivement à la hausse des prix. En effet, sur la même période, les volumes de ventes n’avaient progressé que de 1,4% à 1,16 MT.

2022 marquée par une bonne demande et les futures opportunités de SoundEnergy

Cette année, le groupe devrait encore connaître une amélioration de ses revenus, conduite par « la reprise économique et le maintien de la demande des ménages pour le gaz Butane ». De plus, le groupe devrait également bénéficier cette année d’un bon redémarrage de l’industrie touristique dans le pays avec une hausse de la consommation des cafés, hôtels et restaurants, qui n’ont pas connu un niveau d’activité similaire l’an dernier. Le groupe devrait également bénéficier de la hausse des prix de ses produits non compensés.

La société de recherche rappelle également que le groupe devrait bénéficier d’un accord signé avec SoundEnergy, dont il détient près de 10% du capital. Pour rappel, en juillet 2021, SoundEnergy avait conclu un accord de vente de gaz liquéfié à Afriquia Gaz et a signé un accord avec l’ONEE en novembre dernier. « Cet accord permettra au Maroc de se fournir 350 millions de mètres cubes de gaz chaque année (soit le tiers des exportations algériennes) » rappelle Alpha Mena en précisant que « par ailleurs, cet accord permettra de réalimenter les centrales thermiques de Aïn Beni Mathar et de Tahaddart, à l’arrêt depuis le non-renouvellement du contrat d’approvisionnement en gaz naturel entre le Maroc et l’Algérie ».

Une valorisation fondée

Au cours actuel, la société de recherche considère la valorisation d’Afriquia Gaz comme correcte. Elle rappelle que la valeur demeure sûre et dispose de fondamentaux solides. Le rendement 2021 (en considérant le cours actuel, ndlr) s’élève à 3% et est attendu à des niveaux similaires en 2022 et 2023, d’après les projections de la société de recherche, avec des dividendes respectifs de 165 et 170 dirhams par action.

« Aux cours actuels, la firme se négocie à 13,4x VE/EBITDA vs. 10,1x pour ses comparables » note Alpha Mena en précisant que sa valorisation « tient compte du plan de développement de la firme, l’accord de commercialisation du gaz produit et la reprise économique ».

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.