χ

Coopération sécuritaire : le Maroc et les Pays-Bas signent une “lettre d’intention”

Le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire et le directeur de la police des Pays-Bas ont signé, le mardi 10 mai à Rabat, une "lettre d’intention" définissant les volets et les formes de la coopération bilatérale dans divers domaines sécuritaires d’intérêt commun.

Coopération sécuritaire : le Maroc et les Pays-Bas signent une “lettre d’intention”

Le 11 mai 2022 à 10h57

Modifié 11 mai 2022 à 17h39

Le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire et le directeur de la police des Pays-Bas ont signé, le mardi 10 mai à Rabat, une "lettre d’intention" définissant les volets et les formes de la coopération bilatérale dans divers domaines sécuritaires d’intérêt commun.

Cet accord, qui émane de la volonté commune de consolider les relations de coopération entre les services de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire national, d’une part, et ceux de la police des Pays-Bas, d’autre part, vise à valoriser et à renforcer cette collaboration, de façon à faire face avec fermeté et efficacité aux défis qui découlent de la criminalité transnationale organisée et aux menaces liées au danger terroriste et à l’extrémisme violent, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La "lettre d’intention" constitue, en effet, un "accord-cadre" visant à organiser et à appuyer la coopération bilatérale, au titre de laquelle les deux parties veillent à échanger les informations et à raffermir la collaboration dans le domaine des investigations pénales et de la formation policière, ainsi que le partage d’expertises, d’expériences et de connaissances ayant trait à l’action sécuritaire.

La lettre signée définit également le champ de la coopération, qui peut être développé à chaque fois que l’intérêt des deux parties l’exige, en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, la criminalité liée aux drogues et au trafic illégal d’armes à feu, les crimes financiers et économiques, dont le blanchiment de l’argent provenant d’activités illicites, la traite des êtres humains et l’immigration clandestine, outre la cybercriminalité liée aux nouvelles technologies, ajoute la même source.

Afin d’assurer la coordination des efforts communs et de garantir l’efficience et la diligence de la coopération entre les deux parties, un point focal central a été désigné au niveau de la DGSN, ainsi qu’au niveau de la police des Pays-Bas, avec pour mission de faciliter et d’accélérer l’échange de correspondances, de communications et de demandes nécessaires à la coopération bilatérale.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : COMMUNICATION TRIMESTRIELLE T4

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.