χ

Dispositif de grande envergure pour l’opération Marhaba 2022: premiers détails

Après deux années d'interruption, l'opération Marhaba sera de retour cette année. Tous les indices montrent, à la fois, une grande mobilisation des différents acteurs et une demande exceptionnelle.

(Archives MAP)

Dispositif de grande envergure pour l’opération Marhaba 2022: premiers détails

Le 7 mai 2022 à 13h20

Modifié 9 mai 2022 à 9h03

Après deux années d'interruption, l'opération Marhaba sera de retour cette année. Tous les indices montrent, à la fois, une grande mobilisation des différents acteurs et une demande exceptionnelle.

Après deux années d'interruption et, sachant que Aid Al Adha aura lieu vers le 9 ou le 10 juillet, on ne sera pas étonné d'apprendre que toutes les remontées de terrain montrent une forte demande pour l'opération Marhaba cette année.

L'offre et l'organisation qui seront déployées de part et d'autre, au Maroc et en Espagne, anticipent d'ailleurs cette demande. C'est ce qu'a fait jeudi 5 mai, la commission mixte maroco-espagnole de transit, au cours de sa réunion au ministère de l'Intérieur à Rabat.

La réunion a été co-présidée par Khalid Zerouali, wali directeur de la Migration et de la surveillance des frontières et Isabel Goicoechea Aranguen, sous-secrétaire d'Etat espagnole à l’Intérieur, avec une quinzaine de participants de chaque côté couvrant tous les dispositifs tels que les transports de passagers, la douane, la police, la sécurité, la santé, les aires de repos...

Réservation obligatoire pour accéder aux ports

Des dispositions "exceptionnelles" ont été prises pour l'opération cette année, nous explique Mme Amane Fethallah, directrice de la marine marchande:

  1. 32 navires assureront 572 rotations par semaine et offriront une capacité hebdomadaire de 471.026 passagers et 124.897 véhicules.
  2. "Sur l’axe Tanger Med Algesiras, qui est le plus convoité et qui capte 60% du trafic global, 14 navires assureront 47 rotations par jour et offriront une capacité journalière de 40.500 passagers et 11.000 véhicules.
    Pour la première fois, le trafic marchandises (camions) sera séparé du trafic passager et se verra réserver deux navires. Donc, 16 navires au total seront dédiés à l’axe Tanger Med-Algesiras durant Marhaba 2022 ; une capacité inédite.
  3. "La réservation sera obligatoire sur l’ensemble des lignes et, pour la première fois, sur les lignes court-courrier (Tanger Ville –Tarifa et Tanger Med-Algesiras). ajoute Mme Fethallah. Cette mesure va contribuer fortement à la fluidité et la célérité des opérations dans les ports et permettra d’éviter toute congestion éventuelle. "Ce sera la première fois que la réservation sera exigée pour les liaisons court-courrier", précise notre interlocutrice. Cette mesure qui sera inaugurée à l'occasion de l'opération Marhaba, sera par la suite maintenue tout au long de l'année. Ce sera également le cas dans les ports espagnols.
    En d'autres termes, si vous avez l'habitude de vous rendre en voiture en Espagne ou de revenir au Maroc via un port espagnol, ne comptez pas sur un achat de tickets à l'intérieur de l'enceinte portuaire. Prenez vos tickets à l'avance. Cette mesure permettra aux différents services du port, de la douane, de la police, de la Fondation Mohammed V, d'adapter les effectifs au flux attendu.
  4. Contrairement aux campagnes précédentes, le port de Tarifa restera ouvert durant toute la période Marhaba, y compris pendant les jours de pointe.
  5. "L'interchangeabilité des tickets entre les compagnies sera maintenue pendant les jours de pointe".

Pour les liaisons avec l'Espagne, 5 ports espagnols seront concernés par l'opération: Motril, Almeria, Tarifa, Algesiras et Barcelone, apprend-on auprès de la même source.

Mme Fethallah parle également d'un effet miroir Maroc-Espagne. En d'autres termes, la partie espagnole consentira des efforts similaires à ceux du Maroc en termes d'effectifs, de logistique et de dispositif organisationnel.

Voici la liste des lignes qu'empruntera l'opération Marhaba dans sa globalité:

-Tanger-Med - Algesiras: 14 navires, 329 rotations par semaine. Capacité hebdomadaire: 283.000 passagers et 76.000 véhicules.

Les compagnies concernées par cette liaison sont AML, Balearia, FRS Iberia, RFS, Trasmediterranea, Intershipping.

-Tanger Ville -Tarifa: 4 navires, 168 rotations hebdomadaires, 93.000 passagers de capacité hebdomadaire et 16.000 véhicules. Compagnies: FRS Iberia et Intershipping.

-Nador - Almeria: 4 navires, 48 rotations par semaine, capacité hebdomadaire de 61.000 passagers et 20.000 véhicules. Compagnies: Balearia et Trasmediterranea.

-Nador-Motril: 1 navire, 7 rotations par semaine, capacité de 6.800 passagers et 2.800 véhicules. Compagnie: Trasmediterranea.

-Al Hoceima - Motril: 1 navire, 4 rotations par semaine, capacité de 3.900 passagers et 1.600 véhicules légers. Compagnie: Trasmediterranea.

-Tanger Med - Marseille: 3 navires, 3 rotations par semaine, capacité de 1.380 passagers et 645 véhicules. Compagnie: La Méridionale.

-Nador - Sète: 3 navires, 5 rotations par semaine, capacité de 7.700 passagers et 2.440 véhicules. Compagnies: GNV, Balearia.

-Nador-Barcelone. 2 navires, 3 rotations par semaine, capacité de 5.200 passagers et 1.900 véhicules. Compagnie: GNV.

-Tanger Med - Barcelone-Gênes-Sète. 3 navires, 5 rotations par semaine, capacité de 9.000 passagers et 3.000 véhicules. Compagnies: GNV, Balearia.

-Tanger Med- Citavecchia: 2 rotations par semaine, avec une capacité de 4.000 passagers et 1.100 véhicules. Compagnie GNV.

Le Maroc et l’Espagne préparent l’opération Marhaba 2022

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sanlam: Comptes semestriels au 30 juin 022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Point de presse du porte-parole du gouvernement