χ

Sinopharm « hautement protecteur contre les hospitalisations graves » (étude sino-marocaine)

Selon une récente étude menée par des experts marocains et chinois, le vaccin Sinopharm (BBIBP-CorV) est "hautement protecteur contre les hospitalisations graves". Bien que confrontés à une absence de data, les auteurs de cette étude confirment l'efficacité de ce vaccin et insistent sur la nécessité d'analyser davantage celle de la dose booster.

Sinopharm « hautement protecteur contre les hospitalisations graves » (étude sino-marocaine)

Le 5 mai 2022 à 18h31

Modifié 5 mai 2022 à 18h52

Selon une récente étude menée par des experts marocains et chinois, le vaccin Sinopharm (BBIBP-CorV) est "hautement protecteur contre les hospitalisations graves". Bien que confrontés à une absence de data, les auteurs de cette étude confirment l'efficacité de ce vaccin et insistent sur la nécessité d'analyser davantage celle de la dose booster.

Publiée le 27 avril 2022 sur MedRxiv, une étude menée par des experts marocains et chinois confirme les résultats de la phase III des essais cliniques du vaccin de Sinopharm, selon lesquels ce vaccin (BBIBP-CorV) est “hautement protecteur contre les hospitalisations en conditions réelles”.

L’efficacité du vaccin s’est avérée “plus élevée chez les adultes en âge de travailler (18-60 ans) que chez les adultes âgés de 60 ans et plus”. Les estimations quant à l’efficacité du vaccin par rapport à l’hospitalisation pour maladie grave ou critique ont été faites “en comparant les individus vaccinés”; c’est-à-dire ceux ayant reçu deux doses du vaccin Sinopharm et ceux non vaccinés. Les personnes ayant reçu des vaccins différents ont été exclues de cette étude.

Celle-ci a été réalisée sur des personnes âgées entre 18 et 99 ans testées par RT-PCR, entre le 1er février 2021 et le 30 juin de la même année. “Les essais cliniques de phase III du BBIBP-CorV avaient trop peu de cas graves/critiques pour fournir des estimations d’efficacité fiables par rapport aux résultats les plus graves”, indiquent les auteurs de cette étude, dont fait partie le Pr Redouane Abouqal, investigateur principal et coordinateur national des essais cliniques phase III au Maroc du vaccin Sinopharm.

Lire aussi : Essais du vaccin chinois au Maroc : entretien exclusif avec l’investigateur principal 

Haute protection pour les personnes complètement vaccinées (deux doses)

Comme le rappellent les auteurs de cette étude, “BBIBP-CorV est un vaccin à virus entier, inactivé, (…), son innocuité et son immunogénicité ont été démontrées dans des essais précliniques et cliniques de phase I et II. L’efficacité du BBIBP-CorV pour prévenir l’infection symptomatique était de 78,1 % dans une étude de phase III menée aux Émirats arabes unis, à Bahreïn, en Égypte et en Jordanie”.

Cela dit, “des études en situation réelle avec des échantillons de plus grande taille sont nécessaires pour de telles évaluations », estiment-ils. « L’efficacité protectrice du BBIBP-CorV contre les hospitalisations graves ou critiques associées au Covid-19 n’avait pas été évaluée auparavant au Maroc. Nous rapportons une étude en situation réelle pour estimer l’efficacité du BBIBP-CorV au Royaume du Maroc en utilisant les données officielles de surveillance, de test et de vaccination au cours des cinq premiers mois d’utilisation du vaccin au Maroc”, lit-on dans l’étude publiée en ligne.

Les données de cette dernière ont été obtenues à partir de trois bases de données : “Les données de vaccination, y compris la date de vaccination, le type de vaccin et la dose ont été obtenues à partir du Registre national des vaccinations (RNV), qui est un système de dossier de santé électronique qui enregistre les antécédents de vaccination complets.”

“Les données des résultats des tests RT-PCR SARS-CoV-2 ont été obtenues auprès d’E-labs, qui est un réseau national marocain de laboratoires pour les échantillons de diagnostic Covid-19 testés par RT-PCR. Les données cliniques sur la gravité de l’hospitalisation associée au Covid-19 ont été enregistrées dans un ensemble de données de surveillance de la santé publique mis à disposition pour cette étude.” Il en ressort que “les personnes entièrement vaccinées”, ainsi que celles “ayant reçu une dose de rappel”, comparées à celles non vaccinées, “présentaient un taux inférieur d’hospitalisations graves ou critiques”.

Dose booster : les hospitalisations sérieuses et critiques évitées à 100% 

Ainsi, aucune des 1.149 personnes objet de cette étude, ayant reçu une dose booster, n’a été hospitalisée pour des raisons sérieuses ou critiques, tandis que 1.345 personnes non vaccinées l’ont été. Autrement dit, 100% des personnes ayant reçu leur dose de rappel ont évité les hospitalisations sérieuses et critiques. Idem pour 99,94% des personnes complètement vaccinées (à deux doses).

Par ailleurs, cette étude s’est confronté à plusieurs limites, dont l’absence “d’analyses des souches virales”. “Par conséquent, l’efficacité du vaccin BBIBP-CorV contre des variants spécifiques du SARS-CoV2 n’a pas pu être estimée.” Aussi, les chercheurs déplorent l’absence de “données de comorbidité au niveau individuel”. Pour eux, ceci “exclut l’analyse en sous-groupe de l’efficacité vaccinale”.

“Nous n’avions pas de données sur les raisons des hospitalisations critiques. En conséquence, notre étude n’a pas pu distinguer l’hospitalisation critique causée par l’infection par le SARS-CoV-2 de l’hospitalisation critique coïncidant avec l’infection par le SARS-CoV-2. Cette limitation peut expliquer en partie l’efficacité vaccinale plus faible chez les sujets âgés, qui sont plus susceptibles d’être hospitalisés que les sujets plus jeunes”, indiquent les experts qui déplorent également le timing de l’étude.

Selon eux, “peu d’individus avaient reçu des doses de rappel”, au moment de cette étude. Ce qui exclut une analyse de l’efficacité vaccinale de la dose booster. C’est dans ce sens que les auteurs de l’étude insistent sur la nécessité de l’évaluer davantage.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Etats financiers sociaux au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Khalid Zazou à la Fondation Universitaire Links. ‘ La réforme fiscale , bilan et perspectives ‘