Détournement, corruption et extorsion: une banquière et un commissaire de police placés en garde à vue

La dame dirigeait une agence bancaire à Tiznit. Le commissaire principal était basé à Agadir. Les deux ont été déférés au parquet général de Marrakech.

Détournement, corruption et extorsion: une banquière et un commissaire de police placés en garde à vue

Le 26 mars 2022 à 17h07

Modifié 28 mars 2022 à 8h20

La dame dirigeait une agence bancaire à Tiznit. Le commissaire principal était basé à Agadir. Les deux ont été déférés au parquet général de Marrakech.

Un commissaire principal et la directrice d'une agence bancaire à Tiznit ont été déférés devant le parquet général près la cour d'appel de Marrakech par le Bureau National de Lutte contre la délinquance économique et financière relevant de la Brigade nationale de la police judiciaire, annonce un communiqué de la DGSN. Cette mesure intervient après une enquête préliminaire dans une affaire de détournement de fonds publics, de corruption et d'extorsion.

La Brigade nationale de la police judiciaire avait ouvert une information judiciaire avec la banquière, en raison de soupçons de détournement de fonds publics de l'agence qu'elle gérait dans la ville de Tiznit, avant que les recherches et investigations menées ne laissent soupçonner que le policier était lié avec la directrice d'agence par une relation illicite et qu'il a reçu des sommes importantes de l'argent volé par extorsion.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue, dans le cadre de l'information judiciaire ordonnée par le parquet chargé des délits financiers, pour déterminer le niveau et l'étendue de leur implication dans les crimes commis, ainsi que leurs mobiles et circonstances, avant qu'ils ne soient présentés au parquet général de Marrakech après la clôture de l'enquête.

Parallèlement, la Direction Générale de la Sûreté Nationale a rendu une décision de suspension temporaire du suspect commissaire principal de police, qui travaillait au siège de la sûreté régionale d'Agadir, en attendant la procédure judiciaire relative aux sanctions administratives imposées par le statut des agents de la sécurité nationale.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Aluminium du Maroc: Comptes consolidés au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

En direct de la Cour d'appel de Casablanca, déclaration d'Achraf Jadoui, avocat de Said Naciri

En direct de la Cour d'appel de Casablanca, déclaration de Mohamed Karrout, avocat de Abdenbi Bioui

Affaire Naciri-Bioui. En direct de la cour d'appel, déclarations de la défense