χ

Plus de 50 candidatures au programme startup Star Venture de la BERD au Maroc

A la fin du processus de sélection, la BERD va accompagner cinq startups à fort potentiel de croissance via son programme Star Venture. Ses actions seront articulées autour de quatre prismes complémentaires : conseil, mentoring, accès aux réseaux de partenaires et d’investisseurs.

Plus de 50 candidatures au programme startup Star Venture de la BERD au Maroc

Le 25 mars 2022 à 12h37

Modifié 25 mars 2022 à 12h37

A la fin du processus de sélection, la BERD va accompagner cinq startups à fort potentiel de croissance via son programme Star Venture. Ses actions seront articulées autour de quatre prismes complémentaires : conseil, mentoring, accès aux réseaux de partenaires et d’investisseurs.

La mission du programme Star Venture est précise : accompagner les startups à fort potentiel de croissance en leur apportant des outils méthodologiques personnalisés et du mentorat via des entrepreneurs chevronnés, et les mettre en relation avec des partenaires business, des fonds de capital-risque et des business angels.

Déployé dans quatre pays de la région MENA – Tunisie, Egypte, Liban, Jordanie -, Star Venture affiche des ratios impressionnants après la sortie du programme : « Les startups qui, au début du programme, employaient en moyenne 15 personnes, sont parvenues à créer près de 3.000 emplois cumulés, lever plus de 250 millions de dollars et multiplier leurs chiffres d’affaires par 75 », affirme Antoine Sallé de Chou, directeur général de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc, joint par Médias24.

La BERD s’applique ici à accélérer le changement d’échelle des bénéficiaires du programme et à faciliter leur recherche d’investissement en série A. « Les dirigeants des startups sont très occupés et disposent de ressources limitées. Notre objectif est de trouver des réponses à leurs goulots d’étranglement et besoins ponctuels les plus urgents, en injectant de l’expertise pointue et délocalisée, afin d’accélérer leur expansion », explique notre interlocuteur.

La BERD déploie depuis 2013 au Maroc des programmes d’assistance technique et de financement dédiés aux PME industrielles. A travers son nouveau programme Star Venture, elle souhaite répondre à la croissance de l’écosystème startup sur le territoire marocain.

Plus globalement, la banque de développement érige désormais le digital en tant qu’axe stratégique majeur qui s’adosse à ses deux axes historiques : le climat et l’inclusion. « Notre nouvelle ambition en tant que banque de développement est d’accompagner les pays d’opérations dans l’accélération de la digitalisation sur tous les fronts : administratif, social et économique », confie notre interlocuteur.

Les détails du programme Star Venture

Star Venture se positionne comme un programme en post-accélération qui accompagne les startups early stage, tant dans leur développement stratégique et opérationnel que dans leur déploiement à l’international.

Dans un premier temps, la BERD a sourcé les startups à fort potentiel via un appel à candidature clôturé le 23 mars.

« Le programme est agnostique du secteur ou de la technologie. Nos critères de sélection sont avant tout l’innovation et la scalabilité du modèle d’affaires ou de la technologie, l’impact attendu ainsi que l’expérience et le dynamisme de l’équipe dirigeante », précise Antoine Sallé de Chou.

A cela s’ajoutent des critères de forme : le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 1 million d’euros et la startup doit avoir moins de cinq années d’existence. Elle doit tout de même disposer d’un premier MVP (minimum viable product) pour évaluer les premières tractions du marché.

Plus de 50 jeunes pousses innovantes ont déposé leurs candidatures pour cette première saison, dans des secteurs aussi variés que la santé, la mobilité et l’intelligence artificielle. Au total, 17 startups présélectionnées présenteront leur projet le 28 mars. Le jury sera composé de cinq experts ayant des profils complémentaires : investisseurs, experts et accélérateurs.

Cinq seront sélectionnées pour participer au programme. Celui-ci offrira un accompagnement d’une durée allant de 6 à 18 mois. Au menu :

– une offre d’assistance technique de 50.000 euros : « La BERD compte plus de 2.500 experts internationaux qui peuvent intervenir sur des problématiques opérationnelles, techniques et stratégiques comme le développement d’interfaces d’applications mobiles, l’intelligence artificielle, le marketing digital, les sciences des données, les études de marché, la planification financière et les stratégies d’internationalisation, d’innovation ou de communication », énumère Antoine Sallé de Chou.

– une offre de mentorat : « Nous avons un réseau de plus de 1.500 mentors professionnels et experts internationaux », précise notre interlocuteur. En effet, le programme compte quelques tycoons du digital et de l’investissement. Parmi eux, Zack Coelious, qui gère un réseau de 4.000 business angels ; Sheel Monhot, l’un des investisseurs les plus prolifiques au monde dans la fintech ; Eunice Chen, considérée comme l’une des plus grandes expertes en gaming au monde ; Patrick Lee, fondateur et PDG de Rotten Tomato ; Pablo Villabla, fondateur de l’application de fitness la plus téléchargée au monde. « Chaque startup bénéficiera de l’appui de mentors qui interviendront sur des problématiques stratégiques comme la vision, l’équipe, le modèle d’affaires ou le marché, et opérationnels, comme les actions marketing ou la propriété intellectuelle », poursuit Antoine Sallé de Chou ;

– un accès aux réseaux de partenaires business à travers la présence de la BERD dans plus de 30 pays d’Europe centrale et orientale, d’Asie centrale, ainsi que dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen ;

– un accès au financement via l’organisation de sessions de Pitchs en présence d’investisseurs locaux et internationaux.

La BERD lance le programme ‘Star Venture’ pour accompagner les startups marocaines

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.