Plaidoyer de l'UAF pour une réforme globale de la Moudawana

De la gestion du mariage au divorce et ses conséquences sur les enfants, leur garde et leur pension, les dispositions du Code de la famille de 2004 sont dépassées et discriminatoires. Pour l’Union de l’action féministe, il ne s’agit pas de modifier quelques dispositions, mais de réformer radicalement le texte vieux de dix-huit ans.