χ

Marrakech : le wali règlemente l’usage de l’eau courante et de la nappe phréatique

Dans un arrêté daté du 26 janvier, le wali de la région Marrakech-Safi et gouverneur de la préfecture de Marrakech, annonce des mesures pour rationaliser la consommation d’eau, notamment en prévision de la saison estivale.

PHOTOS MEDIAS24

Marrakech : le wali règlemente l’usage de l’eau courante et de la nappe phréatique

Le 27 janvier 2022 à 11h45

Modifié 27 janvier 2022 à 13h04

Dans un arrêté daté du 26 janvier, le wali de la région Marrakech-Safi et gouverneur de la préfecture de Marrakech, annonce des mesures pour rationaliser la consommation d’eau, notamment en prévision de la saison estivale.

Ces décisions, avec effet immédiat, ont été prises en raison de la situation hydrologique, de la baisse des réserves des barrages et des niveaux de la nappe phréatique. Elles s’inscrivent dans un plan d’action, arrêté par le comité de veille ad hoc et daté du 15 décembre 2021.

L’arrêté du wali, ainsi que le plan d’action, ont un objectif essentiel : dédier les réserves en priorité à l’eau potable et en second lieu aux objectifs sanitaires et d’hygiène.

Voici les interdictions édictées :

– lavage de tout véhicule en dehors des emplacements professionnels réservés ; les professionnels du lavage sont invités à utiliser les techniques qui réduisent la consommation d’eau.

– laver les rues à grande eau, ainsi que les devantures, sauf lavage à objectif sanitaire.

– arroser les stades, les parcs publics ou privés en cours de journées.

– les piscines privées ou publiques doivent être remplies une seule fois par an et équipées de systèmes de recyclage de l’eau.

Les mesures qui concernent les administrations publiques ou semi-publiques :

– réaliser un audit de la consommation d’eau dans chaque structure, et ce avant fin mars 2022.

– élaborer un plan pour améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau, qui doit être prêt, au plus tard, fin juin 2022.

– généraliser l’installation d’appareils économisant l’eau.

Les mesures qui concernent l’industrie et le tourisme :

– un audit de la consommation d’eau doit être réalisé, au plus tard fin mars 2022, et transmis au comité de veille.

– un plan d’action de rationalisation de la consommation doit être élaboré, au plus tard fin juin 2022.

Les mesures concernant la nappe phréatique : interdiction des forages sans autorisation ; interdiction de l’utilisation des eaux souterraines sans autorisation ; tout puits existant doit être équipé d’un compteur.

Voici le fac-similé de l’arrêté.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Résultats du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Ryad Mezzour à l’Association pour le progrès des dirigeants
Droit de la concurrence, entre protection du consommateur et garantie pour l’investisseur.