Le Piston Français : des pièces mécaniques de haute précision pour moteurs d’avion, fabriquées au Maroc

Reportage vidéo. Avec l'ouverture d'une première usine dès 1999, Le Piston Français a été l'une des premières PME aéronautiques à s'implanter au Maroc. En 2020 le groupe inaugure une deuxième usine 4.0, dédiée à la fabrication de pièces mécaniques de haute précision pour moteurs d'avion, à destination de clients comme Rolls-Royce et Safran.

Le Piston Français : des pièces mécaniques de haute précision pour moteurs d’avion, fabriquées au Maroc

Le 29 novembre 2021 à 19h14

Modifié 30 novembre 2021 à 10h02

Reportage vidéo. Avec l'ouverture d'une première usine dès 1999, Le Piston Français a été l'une des premières PME aéronautiques à s'implanter au Maroc. En 2020 le groupe inaugure une deuxième usine 4.0, dédiée à la fabrication de pièces mécaniques de haute précision pour moteurs d'avion, à destination de clients comme Rolls-Royce et Safran.

Dans cette rubrique, nous donnons la parole à des investisseurs qui ont choisi de s’implanter au Maroc.

Membre du Gimas, Le Piston Français (LPF) est un spécialiste de l’usinage de matériaux durs et de l’assemblage mécanique pour la filière aéronautique. Présent sur sept sites à travers le monde, dont deux à Casablanca, le groupe français réalise un chiffre d’affaire de 100 millions d’euros et emploie plus de 600 personnes.

Après plus de vingt ans d’implantation au Maroc, LPF a inauguré une deuxième usine, en octobre 2020, au niveau de la zone franche Midparc à Nouaceur, près de Casablanca. Cette nouvelle usine, qui se veut une smart factory, est spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques de haute précision pour moteurs d’avion.

Adel Bidaoui, directeur général de LPF Casablanca, explique qu’il ne s’agit pas d’un site déporté, mais d’un site autonome, géré à 100% par des Marocains. Il dispose en effet de ressources humaines locales pour accomplir toutes les fonctions, de l’ingénierie jusqu’à la production. LPF ne s’arrête pas là, puisque l’objectif suivant sera d’intégrer de nouveaux procédés au niveau de cette usine.

Au début, le groupe s’est installé au Maroc, incité par la proximité géographique et une main-d’œuvre qualifiée à bas coût, francophone de surcroît. La ressource humaine marocaine hautement qualifiée, qu’il s’agisse d’ingénieurs ou de techniciens, lui permet aujourd’hui de disposer de sites autonomes qui créent de la valeur ajoutée pour LPF.

Comme l’explique Adel Bidaoui, au fil des années, l’implantation au Maroc a aussi apporté une ouverture sur le monde, permettant d’explorer de nouveaux marchés, au-delà des clients historiques du groupe. Ainsi, après Safran et Rolls-Royce, LPF s’attend à conquérir, depuis son nouveau site de Casablanca, un nouveau client dans le marché très restreint des constructeurs de moteurs d’avion.

Adel Bidaoui est un pur produit de l’école publique marocaine, ayant intégré le groupe en France, et qui a gravi les échelons avant de devenir responsable de cette nouvelle usine 4.0, dans son pays natal. Le directeur général de LPF Casablanca se dit fier de participer à l’essor de l’écosystème aéronautique au Maroc, qui, il l’espère, va aller vers plus d’intégration et de décarbonation.

 

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.