Le Maroc renonce à accueillir une assemblée mondiale du tourisme à Marrakech

Selon plusieurs sources sûres, le gouvernement marocain a convaincu l’Organisation mondiale du Tourisme de ne pas tenir sa 24ème assemblée générale à Marrakech, pour éviter tout risque sanitaire. Prévu du 30 novembre au 3 décembre, le transfert de cet événement à Madrid, à la même date, va encore éloigner la reprise notamment dans la ville ocre qui avait plus que jamais besoin d’un coup de publicité.

Bureau du siège de l'ONU à Genève

Le Maroc renonce à accueillir une assemblée mondiale du tourisme à Marrakech

Le 23 octobre 2021 à 17h18

Modifié 25 octobre 2021 à 8h48

Selon plusieurs sources sûres, le gouvernement marocain a convaincu l’Organisation mondiale du Tourisme de ne pas tenir sa 24ème assemblée générale à Marrakech, pour éviter tout risque sanitaire. Prévu du 30 novembre au 3 décembre, le transfert de cet événement à Madrid, à la même date, va encore éloigner la reprise notamment dans la ville ocre qui avait plus que jamais besoin d’un coup de publicité.

Nouvelle mauvaise nouvelle pour les opérateurs touristiques marocains qui viennent d’apprendre, par mail que la prochaine assemblée générale de l’OMT ne se tiendra pas dans la ville ocre mais à Madrid. Une mauvaise nouvelle imposée par les contraintes sanitaires et la prudence des autorités marocaines.

Un événement international zappé par les autorités qui préfèrent prévenir que guérir

Annoncée par Ion Vîlcu, directeur du département des membres affiliés à l’OMT, cette décision a, selon lui, pour origine le gouvernement marocain qui a préféré éviter les risques de contamination extérieure.

En effet, dans la missive électronique reçue par les 43 pays-membres, l’OMT a donné les explications suivantes :

« Le gouvernement marocain a informé le secrétariat de UNWTO que l’évolution de la situation sanitaire, liée à la pandémie du Covid 19 ne permettra pas la tenue de la 24ème édition de l’assemblée générale de l’OMT qui devait se dérouler à Marrakech à la date prévue du 30 novembre au 3 décembre prochain car il considère que les conditions pour garantir la santé et la sécurité des participants ne sont pas réunies.

« Afin de garantir la continuité des opérations pour 2022 et 2023 et assurer un bon fonctionnement de ses statuts, avec l’accord du président du conseil exécutif de l’OMT et du gouvernement espagnol, nos 43 membres ont été informés que la 24ème session se tiendra au siège de l’OMT à Madrid à la même date ».

Une perte énorme qui va encore éloigner la reprise

L’annulation et le transfert de cet événement, de portée mondiale au siège madrilène de l’OMT qui devait rassembler plusieurs centaines voire un millier de professionnels et faire une énorme publicité à la ville ocre sinistrée par la pandémie est, par conséquent, une vraie catastrophe pour le tourisme marocain.

En effet, cette annonce s’ajoute aux récentes suspensions aériennes du Maroc avec les marchés anglais, allemands et hollandais qui ont non seulement entraîné une pluie d’annulations hôtelières à Marrakech, mais aussi, grandement, entamé la confiance des touristes et surtout des prescripteurs internationaux de voyages (T-O, compagnies aériennes) mises devant le fait accompli.

Pour rappel, le Maroc avait été élu organisateur lors de la 22ème assemblée de l’OMT qui s’était tenue à Saint-Pétersbourg en Russie avec 74 voix contre respectivement 17 et 11 pour le Kenya et les Philippines.

Ci-après, le fac similé du mail reçu par les 43 membres de l’OMT :

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du deuxième trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.