Le vaccin AstraZeneca fabriqué en Inde n’est pas accepté dans l’UE

La version indienne du vaccin contre la Covid-19 d'AstraZeneca, administrée en partie au Maroc, n'est pas autorisée dans l'UE en raison de la possibilité de "différences" avec l'original, rapporte l'AFP, citant l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Source : MAP

Le vaccin AstraZeneca fabriqué en Inde n’est pas accepté dans l’UE

Le 1 juillet 2021 à 13h44

Modifié 19 juillet 2021 à 17h48

La version indienne du vaccin contre la Covid-19 d'AstraZeneca, administrée en partie au Maroc, n'est pas autorisée dans l'UE en raison de la possibilité de "différences" avec l'original, rapporte l'AFP, citant l'Agence européenne des médicaments (EMA).

« L’Union africaine (UA) s’est plainte que la non-reconnaissance par l’UE du vaccin Covishield, fabriqué en Inde à moindre coût, pourrait être préjudiciable aux populations d’Afrique où il est largement utilisé », lit-on sur une dépêche AFP relayée mercredi 30 juin par plusieurs médias étrangers.

« Même s’il utilise une technologie de production analogue à celle du Vaxzevria (le vaccin d’AstraZeneca), le Covishield en tant que tel n’est actuellement pas approuvé par l’UE« , a déclaré l’EMA à l’AFP.

« Cela s’explique par le fait que les vaccins sont des produits biologiques. Des différences infimes dans les conditions de fabrication peuvent entraîner des différences dans le produit final et la législation européenne exige donc que les sites de fabrication et le processus de production soient évalués et approuvés dans le cadre du processus d’autorisation« , a ajouté l’EMA.

Dans un tweet publié le 28 juin, Adar Poonawalla, PDG du Serum Intitute of India, indique que « plusieurs Indiens ayant fait le vaccin Covishield, sont confrontés à des problèmes pour voyager en UE. La question est discutée au plus haut niveau, et j’espère résoudre ce problème bientôt ».

Seuls quatre vaccins sont actuellement autorisés par l’UE : ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson, rappelle l’AFP.

Quatre autres font l’objet d’un « examen continu » en vue d’une éventuelle autorisation : Spoutnik (Russie), Sinovac (Chine), CureVac (Allemagne) et Novavax (Etats-Unis), ajoute la même source.

Outre les vaccins autorisés par l’EMA, chaque pays européen a le droit d’en accepter un autre. Jusqu’à aujourd’hui, la France n’accepte le vaccin Sinopharm, administré en partie au Maroc, que pour motif impérieux, alors qu’il est autorisé en Espagne.

[MISE A JOUR: la France a annoncé le 18 juillet 2021 que le vaccin AstraZeneca Covishield est désormais accepté sur son territoire]

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a toutefois approuvé Covishield et a déploré le fait que certains pays refusent son utilisation.  « C’est dommage car AstraZeneca-Covishield est exactement le même vaccin qu’AstraZeneca-Vaxzevria« , a déclaré mardi 29 juin Richard Mihigo, du bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

« La seule différence est que Covishield est fabriqué et distribué dans d’autres parties du monde que l’Europe ». Il a exhorté les pays de l’UE à accepter l’utilisation du Covishield, poursuit la dépêche.

Dans une déclaration commune diffusée lundi 28 juin, l’UA et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies ont déclaré que ces règles mettaient « en péril le traitement équitable » des personnes vaccinées en Afrique.

Pour résumer, voici donc la situation:

-L’Espagne accepte Sinopharm.

-[MAJ: la France accepte l’AstraZeneca indial Covishield].

-Les autres pays de l’UE ne l’acceptent pas.

-Il n’est pas impossible que des pays de l’UE décident d’ajouter AstraZeneca Inde ou Sinopharm aux vaccins qu’ils acceptent, la législation européenne leur en donnant la possibilité.
Cette situation restreint considérablement les possibilités de voyager vers l’Europe à partir du Maroc.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du quatrième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.