Ramadan : les décisions du gouvernement éviteront au Maroc la 3e vague (El Otmani)

Lors du conseil de gouvernement tenu ce jeudi 8 avril, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a tenu à expliquer la décision prise par l'Exécutif concernant le mois de Ramadan.

Ramadan : les décisions du gouvernement éviteront au Maroc la 3e vague (El Otmani)

Le 8 avril 2021 à 15h36

Modifié 11 avril 2021 à 2h51

Lors du conseil de gouvernement tenu ce jeudi 8 avril, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a tenu à expliquer la décision prise par l'Exécutif concernant le mois de Ramadan.

Les décisions prises contribueront à éviter au Royaume la troisième vague du Covid-19 évoquée par plusieurs spécialistes notamment Mohamed Amine Berrahou, professeur d’épidémiologie clinique à la Faculté de médecine de Fès, qui a estimé que la 3e vague sévissait depuis deux semaines au Maroc.

« Un travail acharné a été mené pendant plusieurs semaines pour étudier la situation épidémique, en concertation avec les autorités concernées et le comité scientifique », a expliqué El Otmani, qui souligne que « les décisions prises au niveau du Royaume ne sont reproduites d’aucun autre pays, car nous avons des experts et des spécialistes qui formulent des décisions marocaines selon leur expérience et leur expertise et dont nous devons être fiers ».

Une décision « difficile »

Suite à l’augmentation des cas admis en réanimation, le gouvernement n’avait d’autre choix que de poursuivre les mesures de précaution tout au long du mois de Ramadan. Une décision qu’il qualifie de « difficile », d’autant plus que les Marocains ont des rituels spéciaux pendant le mois sacré.

Le chef du gouvernement a appelé à la confiance, tout en regrettant la diffusion de fake-news ayant contribué au relâchement dans les mesures de précaution.

El Otmani a exhorté les citoyens à continuer de respecter strictement les mesures de prévention et les gestes barrières pour renforcer les importants acquis enregistrés par le Maroc dans la lutte contre cette pandémie.

A lire aussi


Enfants « illégitimes » : Les militantes féministes fustigent la décision de la cour de Cassation

Trois militantes féministes et un sociologue réagissent à la décision de la cour de Cassation, qui a estimé qu’un enfant « illégitime » n’est aucunement lié au père biologique, ni par la filiation parentale, ni par la filiation paternelle. Ils dénoncent une décision qui protège les intérêts et les privilèges des hommes, au détriment de ceux des femmes et des enfants.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Covid. Plus de 12.000 vaccinations, 41 nouveaux cas en réanimation ce vendredi 23 avril