HPS rachète la société mauricienne ICPS pour renforcer ses activités de processing en Afrique

| Le 9/2/2021 à 9:37

Dans un communiqué publié le 9 février, HPS informe avoir acquis la société ICPS à l'Île Maurice, spécialiste des services de traitement des transactions de paiement. Cette acquisition viendra consolider l’activité de processing de HPS en accélérant son développement et en renforçant sa présence dans désormais plus de 30 pays.

HPS et le Groupe MCB ont signé, en date du 08 février 2021, une convention d’acquisition par HPS portant sur 100% des parts sociales de la société ICPS.  Le contrat d’acquisition de ICPS reste soumis aux clauses suspensives usuelles et approbation des autorités concernées. A l’issue de la levée de ces clauses suspensives, HPS en informera le marché.

ICPS a été créée en 2008 en tant que filiale du Groupe MCB (80% des parts sociales) en partenariat avec HPS (20% des parts sociales). Basée à l’Ile Maurice, ICPS possède un portefeuille riche de plus de 30 clients dans 22 pays en Afrique et en Asie dont le groupe MCB.

Dans l’optique de positionner HPS comme un acteur majeur du paiement en Afrique, cette acquisition viendra consolider l’offre Processing de HPS sur le continent, où la présence combinée des 2 sociétés s’étendra sur plus de 30 pays. Cette union aura aussi un impact sur les coûts opérationnels, qui grâce à cette synergie pourront déboucher sur des économies d’échelle significatives.

Cette acquisition vient en continuité de la stratégie de croissance externe du groupe HPS qui avait commencé par l’acquisition de la société acpqualife en France en 2010, la reprise de l’activité switching au Maroc en 2016 et s’est poursuivie par l’acquisition de la société IPRC réalisée en janvier 2021.

Pour information, ICPS propose des services de traitement dans le monde du paiement destinés aux banques et autres institutions financières ainsi qu’aux opérateurs télécoms. Ce sont plus de 6 millions de cartes, plus de 600 guichets automatiques bancaires, plus de 11.000 points de vente ou encore plus de 10 millions de transactions par mois qui sont couverts par l’activité de ICPS. Son offre est basée sur la technologie PowerCARD de HPS. Elle sera ainsi intégrée de manière native dans l’offre globale de HPS Processing.

 

lire aussi
  • | Le 1/12/2022 à 10:01

    L’encours du crédit bancaire progresse de 64,6 MMDH sur un an

    En octobre, les crédits bancaires progressent de 6,7% sur 12 mois glissants. Sur la même période, les impayés augmentent de 4,9% ou 4,2 MMDH. L’encours des crédits ralentit cependant par rapport à septembre, particulièrement pour les sociétés financières.
  • | Le 1/12/2022 à 9:25

    Le cash en circulation progresse de 23,2 MMDH à fin octobre

    En octobre, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 1,6 MMDH par rapport à septembre. Les dépôts bancaires reculent de 4,3% sur 12 mois glissants et se fixent à 1.084 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 16:36

    Addoha : hausse de 4,2% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les préventes progressent de 2% à 6.961 unités, grâce à une bonne progression en Afrique de l'Ouest qui vient compenser la baisse sur le marché national. La filiale Douja Promotion Côte d’Ivoire a réalisé une première opération de dette privée de 200 MDH sur le marché financier à Abidjan.
  • | Le 30/11/2022 à 13:48

    HPS : chiffre d’affaires en hausse de 27% à fin septembre

    Le groupe a capitalisé sur la progression de l’activité de paiement, poussée par les revenus SaaS et les revenus d’Upselling. L’endettement baisse de 14% à 155 MDH par rapport à fin 2021.
  • | Le 30/11/2022 à 12:38

    Sanlam Maroc : hausse de 6,3% du chiffre d’affaires à fin septembre

    Le chiffre d’affaires du groupe progresse à fin septembre, poussé par la hausse de l’activité Non-Vie. Les provisions nettes progressent de 2% à 15 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 10:55

    Cosumar : chiffre d’affaires en hausse de 15,5% à fin septembre

    L’activité export booste le chiffre d’affaires à la hausse à fin septembre. Les volumes exportés ont progressé de 18% à 570 KT. L’endettement est réduit fortement de 58,5% à 167 MDH.