Les violences faites aux femmes coûtent 957 DH par victime

Parmi l'ensemble des femmes victimes de la violence physique ou sexuelle, 22,8% ont dû supporter, elles ou leurs familles, des coûts directs ou indirects de la violence de 2,85 milliards de DH.

Les violences faites aux femmes coûtent 957 DH par victime

Le 27 novembre 2020 à 10h40

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

Parmi l'ensemble des femmes victimes de la violence physique ou sexuelle, 22,8% ont dû supporter, elles ou leurs familles, des coûts directs ou indirects de la violence de 2,85 milliards de DH.

Le HCP vient de publier les résultats relatifs au coût économique de la violence à l’encontre des femmes et des filles, tirés de l’enquête nationale sur la violence à l’égard des femmes et des hommes de 2019.

En effet, le coût moyen des violences physiques et sexuelles s’élève à 957 DH par victime durant la période allant de février à juillet 2019, relève le HCP.

Parmi l’ensemble des femmes victimes de la violence physique et/ou sexuelle, tous contextes confondus, 22,8% ont dû supporter, elles ou leurs familles, des coûts directs ou indirects de la violence de 2,85 milliards de DH.

La part du milieu urbain dans le coût économique global de la violence est de 72% (2,05 milliards de DH), celle du milieu rural est de 28% (792 millions de DH).

Le coût moyen supporté par les victimes citadines (1.000 DH par victime) est plus élevé que celui des victimes rurales (862 DH par victime).

Les coûts directs constituent la majeure partie du coût économique global avec une part de 82% (2,33 MMDH) contre seulement 18% pour les coûts indirects (517 MDH). 

L’espace conjugal accapare, à lui seul, plus des deux tiers du coût global de la violence avec une part de 70% (un coût global de 1,98 MMDH), suivi des lieux publics avec 16% (448 MDH) et du contexte familial avec 13% (366 MDH).

S’agissant des formes de violence, près de 85% du coût global concernent la violence physique (2,4 MMDH) et 15,3% la violence sexuelle (436 MDH).

70% du coût direct est attribué aux violences conjugales

Selon les données du HCP, le coût direct total de la violence est estimé à 2,3 MMDH pour les victimes de la violence physique et/ou sexuelle qui ont effectué des dépenses (20%) suite à l’ensemble des incidents de violence les plus graves.

Près de 85% du coût direct de la violence (1,98 MMDH) est lié aux violences physiques et 15% (353 MDH) aux violences sexuelles. 

Près de 70% du coût direct de la violence est relevé dans le contexte conjugal (1,63 MMDH), 15% dans les lieux publics (356 MDH) et 13% dans le contexte familial (307 MDH). 

Les dépenses engagées pour accéder aux services de santé représentent 42,3% du coût direct (986 MDH). En deuxième position viennent les dépenses liées au recours aux services juridiques et judiciaires (25,8%, 600 MDH), suivies de celles liées au remplacement ou réparation des biens endommagés (17,9%, 417 MDH), à l’hébergement suite à l’abandon du domicile (13,5%, 314 MDH) et au recours aux services de la société civile (0,5%, 11 MDH). 

44% du coût indirect attribué à la perte des jours de travail rémunéré

Le coût indirect supporté par 8% des victimes de violence physique et/ou sexuelle est estimé à 517 MDH. Près de 84% des coûts indirects sont attribués aux violences physiques (434 MDH).

Le contexte conjugal représente 68% du coût indirect global suivi par les lieux publics (18 %) et le contexte familial (11%). 

Plus de 55% (284 MDH) du coût indirect global revient au coût estimé des jours de travaux domestiques perdus, soit 281,2 MDH pour les femmes victimes et 3,1 MDH pour leurs conjoints. Près de 44% de ce coût (227 MDH) est lié à la perte de rémunération suite à l’absence au travail rémunéré des femmes victimes (172 MDH) et de leurs époux (55 MDH).

Le coût des jours de scolarisation manqués des victimes et de leurs enfants suite aux incidents de la violence à l’encontre des femmes ne représente que 1% du coût indirect total (5,7 MDH).

La violence conjugale coûte 1,98 MMDH 

La violence à l’encontre des femmes au sein du couple a coûté aux 24% des victimes ayant dû supporter des coûts directs et/ou indirects, 1,98 milliard de DH, dont 1,67 MMDH pour la violence physique et 308 MDH pour la violence sexuelle. 

Le coût total lié à la violence familiale, pour les 24,4% femmes qui ont supporté des coûts, suite aux violences physiques et/ou sexuelles subies, est estimé à 366 millions de DH.

Presque la totalité de ce coût (94% ou 343 MDH) revient à la violence physique. Les 6% restants (22,9 MDH) sont attribués à la violence sexuelle.

Parmi les femmes violentées dans les lieux publics, 16,2% ont effectué des dépenses directes et indirectes estimées à 448 millions de DH. 358,5 MDH sont dus à des actes de violence physique (80% du coût total) et 98,2 MDH à des actes de violence sexuelle (20%).

Lire aussi:

Les violences font perdre 14 jours de travail par an en moyenne aux femmes au Maroc

Violences faites aux femmes: les derniers chiffres au Maroc

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de B.S.F. de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.