χ

AMO des indépendants: les médecins ont trouvé un accord avec l’ANAM

Les médecins du secteur libéral ont enfin trouvé un accord avec l'ANAM, pour fixer le montant des cotisations à l'AMO des indépendants. Les discussions se poursuivront, concernant la cotisation retraite.

AMO des indépendants: les médecins ont trouvé un accord avec l’ANAM

Le 6 novembre 2020 à 12h37

Modifié 10 avril 2021 à 23h01

Les médecins du secteur libéral ont enfin trouvé un accord avec l'ANAM, pour fixer le montant des cotisations à l'AMO des indépendants. Les discussions se poursuivront, concernant la cotisation retraite.

Les discussions ont été longues. Elles se sont terminées enfin par un accord au cours d’une réunion tenue jeudi 5 novembre, entre le président du Conseil national de l’ordre national des médecins, le président exécutif du Collège syndical national des médecins spécialistes privés; du Conseil national de l’ordre national des médecins, du directeur général de l’ANAM, de la CNSS, du ministère du Travail et du ministère de la Santé.

Les négociations ont abouti à l’accord suivant de cotisation, nous explique Dr Agoumi, président fondateur du Collège syndical national des médecins spécialistes privés:

-cotisation des généralistes: 2.638 x 4 = 10.552 DH x 6,37%= 672,12 DH, arrondis à 700 DH par mois et par médecin.

-cotisation des spécialistes:  2.638 x 5 = 13.190 DH x 6,37%= 840,20 DH, arrondis à 850 DH par mois et par médecin.

Les négociations avaient été longues et duraient depuis plusieurs années. Les praticiens ont présenté récemment une étude effectuée par un expert canadien et aboutissant à des cotisations nettement inférieures à celles proposées par l’Etat.

Sur la base de cette étude, les médecins du privé ont formulé la proposition de cotisation mensuelle suivante :

– 590 DH pour les médecins généralistes. 

– 700 DH pour les médecins spécialistes.

Finalement, ce qui a été retenu, c’est 700 DH et 850 DH respectivement.

Le Dr Agoumi nous précise qu’une ristourne équivalent à 20% de la cotisation est accordée aux médecins qui conventionnés qui respectent la tarification de l’ANAM. Ce taux est de 80% en France, car « les médecins sont les faiseurs de l’AMO, en acceptant la tarification officielle, alors que la loi indique les honoraires sont libres dans le cadre d’une entente avec le patient », explique notre interlocuteur.

L’accord sera signé rapidement. Un décret sera alors pris par le gouvernement et le système sera alors opérationnel.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone Etats financiers S1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.