L’indice du climat des affaires au Maroc s’améliore au T3 malgré la pandémie (Euros Agency Africa)

| Le 20/10/2020 à 14:17

Pour le troisième trimestre 2020, l’iCAM, l’indice du climat des affaires au Maroc, est en nette amélioration malgré la hausse des cas de coronavirus. 

 

En partenariat avec Insightek, l’agence Euros Agency Africa publie les derniers résultats de l’iCam, l’indice trimestriel du climat des affaires au Maroc. "Pour cette édition, près de 1.200 chefs d’entreprises marocaines de tailles variées, et représentant l’ensemble des secteurs d’activités, ont été interrogés. Avec un taux de réponses de 25% et représentant 80% des secteurs d’activité", annonce Euros Africa Agency. Indice de base 100, l’iCAM peut varier de 0 à 200. Le score 0 reflétant un fort pessimisme et 200 un fort optimisme des décideurs économiques quant à leurs activités actuelles et prévisionnelles.

Pour ce 3e trimestre, il ressort que le sentiment de confiance dans les milieux d’affaires s’améliore malgré l’aggravation de la situation épidémiologique. L’indice iCAM agrégé (de la situation actuelle et de celle à 6 mois) est de 82,5, en nette amélioration par rapport au trimestre dernier où l’iCAM agrégé était de 40,8.

Sur le sentiment de confiance des dirigeants sollicités quant à la situation actuelle dans les milieux d'affaires, l’indice iCAM affiche un score de 82,1 sur le troisième trimestre. Lors du second trimestre, il était de 25. Une hausse qui survient "suite au déconfinement et à la reprise de l’activité économique dans le Royaume", explique Euros Agency Africa.

Concernant leurs niveaux de confiance sur le climat des affaires au cours des 6 prochains mois, le score est de 82,8 au 3e trimestre 2020 contre 58,6 au second trimestre 2020. "Si le déconfinement progressif a permis une reprise de l’activité, le redémarrage est plus lent que prévu et les incertitudes restent fortes quant à l’évolution de la pandémie et son impact sur les perspectives. Les décideurs économiques sont également en attente de la mise en place effective du plan de relance gouvernemental", souligne Euros Agency Africa.

Pour information, voilà sur quoi se base l’indice iCAM pour être établi:

  • La mesure de la situation actuelle est basée sur deux critères et se mesure en comparaison au trimestre précédent: (1) l’activité actuelle en comparaison au trimestre précédent et (2) le carnet de commandes en comparaison au trimestre précédent. Les entreprises peuvent les qualifier de "en hausse", "stable" ou "en baisse".
  • La mesure des prévisions d'activité pour les six prochains mois est basée sur deux critères et se mesure en comparaison au semestre actuel: (1) l’activité prévisionnelle en comparaison au semestre actuel et les (2) investissements prévisionnels en comparaison au semestre actuel. Elles peuvent les qualifier de "en hausse", "stable" ou "en baisse".
Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : hausse des investissements en 2023 à 26 MMDH

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d’affaires en 2023, notamment du fait d’un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L’OCP a maintenu une forte dynamique d’investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.
  • | Le 29/2/2024 à 12:47

    Virement instantané : 21 milliards de DH émis et 31.000 virements par jour en 2023

    Entre le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2023, 31.000 virements instantanés en moyenne ont été effectués chaque jour. Sur cette même période, un total de près de 21 milliards de dirhams a été émis. Détails.
  • | Le 29/2/2024 à 10:05

    Cosumar : chiffre d’affaires consolidé quasi-stable en 2023

    Le chiffre d’affaires demeure stable par rapport à 2022 du fait d’une baisse des volumes de ventes disponibles à l’export et d’une légère hausse des ventes sur le marché local. La production de sucre blanc a baissé de 30% du fait de la campagne agricole compliquée.
  • | Le 29/2/2024 à 9:51

    SNEP : baisse de 28% des revenus en 2023

    Le groupe a notamment subi un impact sur ses revenus du fait de la baisse des prix de vente du PVC et des arrêts de production nécessaires à la réalisation des essais de démarrage des nouvelles unités.
  • | Le 29/2/2024 à 9:29

    LafargeHolcim Maroc : le chiffre d’affaires progresse de près de 3% en 2023

    Le groupe a pu assurer une petite croissance de son chiffre d’affaires dans un contexte annuel compliqué grâce à une hausse des ventes de ciment et des exportations de clinker.
  • | Le 29/2/2024 à 9:16

    Auto Hall : chiffre d’affaires stable en 2023

    Le groupe a pu bénéficier d’une reprise notable des ventes durant le T4-23. Concernant les résultats en 2023, ils font ressortir une amélioration par rapport aux niveaux enregistrés à fin juin 2023. Mais dans un contexte économique difficile, ils restent en recul par rapport à l’année précédente.