La Bourse de Casablanca modifie les horaires de cotation à partir du mardi 24 mars

| Le 23/3/2020 à 15:00

La Bourse de Casablanca se met aux horaires adoptés pendant le mois de ramadan pour la cotation des titres. Ces nouvelles dispositions entrent en application à partir du mardi 24 mars 2020.

Selon un communiqué de la Bourse des Valeurs de Casablanca, les horaires de négociation des instruments financiers corresponderont désormais à ceux habituellement
appliqués pendant le mois de Ramadan.

Ces nouvelles dispositions de la présente instruction entrent en application à partir du mardi 24 mars 2020.

A rappeler que des opérateurs du marché marocain se demandaient s’il n’est pas préférable de fermer la bourse de Casablanca en attendant d’avoir plus de visibilité vu le contexte actuel marqué par une forte panique liée à la propagation du Coronavirus. Il y a même ceux qui ont souhaité que les horaires de cotations soient réduits. Chose faite.

Les cotations sont fixés du lundi au vendredi comme suit :

> Carnet d'ordres central :

Source : Bourse de Casablanca.

Le communiqué publié à cette occasion indique que T0, T1, T2 et T3 sont des durées aléatoires ≤ à 60 secondes. Elles sont déterminées, par instrument, d’une manière automatique par le système.

> Carnet d'odres de blocs:  

>>> Lire aussi : La Bourse de Casablanca ne va pas fermer (source autorisée)

 

lire aussi
  • | Le 2/2/2023 à 17:07

    IPO : de hauts cadres relatent leur expérience face aux défis de la communication

    Dans le cadre d’une conférence sur la réputation financière, organisée par l’agence Bonzaï, plusieurs cadres de sociétés cotées ont fait part des challenges qu’ils ont dû relever dans leur communication. Le PDG de Cosmos Electro, Fahd Bennani, revient notamment sur l'IPO avortée de l'entreprise, à la suite d'un litige juridique concernant l'un de ses points de vente.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.