Cosumar: chute de 17% du bénéfice semestriel à cause d'un contrôle fiscal

| Le 19/9/2019 à 10:43

Après la baisse de ses indicateurs financiers en 2018, Cosumar redresse son chiffre d’affaires consolidé de 8,4% en glissement annuel à la fin du premier semestre 2019. Toutefois, ses bénéfices reculent de 17,1% durant la même période à cause d'un contrôle fiscal.

Le chiffre d’affaires consolidé est passé de 3,787 milliards de dirhams à fin juin 2018 à 4,104 milliards de dirhams une année après. Cette évolution est imputée par la société à la croissance des ventes à l’export.

L’Excédent Brut d'Exploitation consolidé a également augmenté de 2,4% en glissement annuel. A fin juin 2019, il s’est établi à 927 millions de dirhams contre 906 millions de dirhams une année auparavant.

 

En revanche, l’EBE a reculé de 3,4% en social. Cette légère baisse est imputée par la société à la baisse de sa part de marché sur le marché national.

Les bénéfices consolidés du groupe ont chuté de 17,1% par rapport au premier semestre 2018. Ce recul résulte au dénouement du contrôle fiscal au niveau des filiales, selon la société.

 

En social, le résultat net s’est établi à 527 millions de dirhams à fin juin 2019, en quasi-stagnation par rapport à la même période en 2018.

Pour rappel, Cosumar avait enregistré en 2018 une baisse de ses revenus à l’export et de ses bénéfices. Ce qui ne l'a pas empêché de distribuer un dividende exceptionel de 3 dirhams par action, en plus d'un dividende ordinaire de 7 DH.

lire aussi
  • | Le 29/9/2022 à 18:14

    TGCC en accord avec son business plan, évoque sa lutte contre l’inflation des intrants

    Lors de sa conférence de presse, le management du groupe a exposé les bons résultats du premier semestre et a décrit les moyens mis en œuvre pour lutter contre la hausse du prix des intrants. TGCC n’a pas caché ses ambitions continentales, indiquant que des projets d’envergure seraient annoncés d’ici la fin de l’année. Son chiffre d’affaires dans cette zone devrait tripler d’ici deux ans.
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 26/9/2022 à 15:17

    Aradei Capital poursuit sa croissance en profitant du programme d’investissement lancé

    Les résultats d'Aradei Capital, au titre du premier semestre 2022, ont connu une belle évolution, profitant des résultats du programme d’investissement du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, anticipe la même tendance pour l’année 2023.
  • | Le 26/9/2022 à 14:32

    HPS : hausse de 83% du résultat net part du groupe au premier semestre 2022

    Les revenus consolidés de HPS ont grimpé de 22,6% au premier semestre 2022. Le résultat net part du groupe ressort à 67,7 MDH, en hausse de 83,8%. Voici l’évolution détaillée des principaux indicateurs de HPS.
  • | Le 26/9/2022 à 8:53

    Les investisseurs partagés sur l’évolution du taux directeur (AGR)

    D’après des acteurs sondés par Attijari Global Research (AGR) sur l’évolution du taux directeur en marge de la troisième réunion de politique monétaire de Bank Al-Maghrib, les avis sont partagés. 49% anticipent un statu quo et 51% pensent que la Banque centrale augmentera le taux directeur.
  • | Le 26/9/2022 à 8:35

    Label’Vie : hausse de 37% du résultat net à fin juin 2022

    L’évolution du réseau du groupe et la bonne performance à niveau constant ont permis au groupe d’améliorer sa rentabilité. Les ouvertures de douze nouveaux points de ventes sont attendus au deuxième semestre.