Maroc-Arabie saoudite: les premières ripostes marocaines sont portées par le Roi en personne

En décidant de déposer une candidature au Mondial 2030 et en appelant l'émir du Qatar, le Roi lui-même a porté la riposte marocaine à l'attitude saoudienne pour la campagne 2026. Voici un rappel des 4 premières réactions marocaines.

Maroc-Arabie saoudite: les premières ripostes marocaines sont portées par le Roi en personne

Le 15 juin 2018 à 8h17

Modifié 11 avril 2021 à 2h47

En décidant de déposer une candidature au Mondial 2030 et en appelant l'émir du Qatar, le Roi lui-même a porté la riposte marocaine à l'attitude saoudienne pour la campagne 2026. Voici un rappel des 4 premières réactions marocaines.

Mercredi 13 juin, peu avant 11H GMT: le vote de la FIFA scelle le sort de la candidature marocaine à l’organisation du Mondial 2026.

La campagne pour l’organisation du Mondial 2026 avait été marquée par une attitude inattendue de l’Arabie saoudite, fortement hostile au dossier marocain, au point de mobiliser les votes en faveur de la candidature adverse United 2026. 7 pays arabes, de la région d’influence saoudienne, ont voté contre le Maroc, ainsi que plusieurs pays asiatiques canalisés par les Saoudiens.

Cette hostilité inattendue, incompréhensible de prime abord, a été justifiée par son principal exécutant, Turki Al Sheikh, par le fait que le Maroc s’est d’abord adressé au “micro-Etat“ (le Qatar) pour solliciter son soutien.

En réalité, la raison, c’est que la neutralité du Maroc dans le conflit entre certains du Golfe et le Qatar n’a pas été acceptée. On va la lui faire payer.

Ce n’est pas tant le vote saoudien qui pose problème que la manière dont la campagne anti-marocaine a été menée, avec arrogance, volontarisme et la complicité évidente des autorités saoudiennes.

Une trentaine d’heures après le vote, le Maroc va envoyer les signaux de riposte. Le choix des termes, la forme de cette riposte, sont une réponse au plus haut niveau pour dire que le Maroc a pris acte ; qu’il réagira, et qu’il ne s’avoue pas vaincu car il se présentera de nouveau comme candidat au Mondial 2030.

1. Mercredi 13 juin en fin de journée, le Roi Mohammed VI appelle l’Emir du Qatar, ce qui n'est pas anodin. Ce dernier exprime son soutien à une éventuelle candidature marocaine pour le Mondial 2030. Un communiqué du cabinet royal relaie cette information.

2. Jeudi matin, MHE annonce avoir reçu les instructions du Roi pour déposer la candidature du Maroc au Mondial 2030.

3. Jeudi en milieu de journée, Nasser Bourita contacte au téléphone plusieurs ambassadeurs de pays ayant voté pour le Maroc. Nous en avons identifié 4 : Algérie, Egypte, Oman et le Nigéria. Son message est clair : merci pour votre soutien, vous avez respecté vos engagements, vous avez montré une solidarité réelle. Le message s’adresse aussi à l’Arabie saoudite.

4. A l’heure de la rupture du jeûne ce jeudi 14 juin, un communiqué officiel diffusé par la MAP annonce que M. Laâraj, ministre de la Culture, ne participera pas à la réunion des ministres de la communication des pays de la Coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen prévue le 23 juin à Jeddah, en Arabie Saoudite, “pour des raisons d'agenda“, indique un communiqué du ministère. En réalité, la raison invoquée ne résiste pas à l’analyse, elle est seulement “diplomatiquement correcte“.

La forme prise par cette première riposte marocaine, le fait que les premiers signaux soient venus du Chef de l'Etat lui-même, montre que le Maroc a pris toute la mesure de l'attitude saoudienne et qu'il ne compte pas se laisser faire.

Dans la vidéo ci-dessous, Carlos Cordeiro, président du comité de candidature nord-américaine, remercie l’Arabie saoudite pour son soutien dans toutes ses formes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – indicateurs financiers trimestriels à fin décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune