χ

CGEM. Khalid Dahami apporte son soutien au binôme Mezouar-Mekouar

Celui dont le dossier de candidature a été rejeté par la commission ad hoc de la CGEM, a contesté cette décision en justice. Il apporte maintenant son soutien à Salaheddine Mezouar et Faïçal Mekouar pour l'élection qui aura lieu demain, mardi 22 mai.

CGEM. Khalid Dahami apporte son soutien au binôme Mezouar-Mekouar

Le 21 mai 2018 à 18h14

Modifié 21 mai 2018 à 18h14

Celui dont le dossier de candidature a été rejeté par la commission ad hoc de la CGEM, a contesté cette décision en justice. Il apporte maintenant son soutien à Salaheddine Mezouar et Faïçal Mekouar pour l'élection qui aura lieu demain, mardi 22 mai.

Khalid Dahami a diffusé ce lundi 21 mai en fin d'après-midi, un communiqué qui expose en détail les étapes de sa candidature dont le dossier avait été rejeté et son recours en justice et annonce son soutien au binôme Mezouar-Mekouar.

Voici le texte intégral de son communiqué:

[DEBUT DU TEXTE]

"Tout d’abord quelques extraits des statuts de la CGEM:

«La CGEM est une Association de droit marocain civil , soumise aux dispositions du dahir réglementant le droit d’association, … aux principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations, ainsi qu’aux Statuts et règlement intérieur approuvé par l’assemblé générale des adhérents.

"La Cgem a pour objet entre autre de représenter et défendre les droits des employeurs et des entreprises du Maroc,… 

"La Cgem étant essentiellement à vocation économique professionnelle, toute prise de position en faveur d’un parti politique est, sous peine de sanctions, rigoureusement interdite au sein de la Cgem et ne peut être faite en son nom…

"Dans l’exercice de sa mission, la Cgem s’investit, …au bénéfice exclusif de l’entreprise ; en conséquence, elle s’interdit tout acte et toute action à caractère partisan ou discriminatoire…»

"C’est dans cet esprit, toujours désintéressé, que s’inscrit  notre militantisme, Mme Narjiss Loudiyi et moi-même, dont l’objectif essentiel est la participation à la création de valeur économique et sociale pour notre pays.

"Personnellement, je milite au sein de plusieurs instances et associations, dont la CGEM depuis plus de vingt ans, et j’ai eu l’honneur d’être porté à la tête de la Fédération du Commerce et des services en 2012 après avoir été Vice-Président pendant trois ans.

"Les membres de notre Fédérations m’ont renouvelé leur confiance en me réélisant Président en 2016 avec un bureau comprenant un ensemble d’entrepreneurs, essentiellement des dirigeants de PME.

"En tant qu'entrepreneurs et en tant qu’adhérents, Mme Narjiss Loudiyi et moi-même avons été interpellés par l’appel à candidature pour la Présidence de la CGEM.

"Nous avons vu en ces élections une belle opportunité:

– pour honorer l’entreprise et les entrepreneurs en général et nos adhérents en particulier.

-de débattre avec les adhérents de la CGEM sur nos attentes pour les 3 prochaines années quelles que soient nos tailles d’entreprises, la nature de nos activités, notre localisation géographique…

"Nous avons candidaté pour ces élections car nous avons en commun avec l’ensemble des adhérents, la volonté de créer des conditions favorables pour le développement de nos entreprises, de nos salariés et de notre sphère d'influence, contribuant ainsi directement et indirectement au développement économique, social et culturel de notre pays.  

"Nous exerçons tous les deux dans les secteurs du Commerce et des Services aux entreprises en tant que fondateurs et dirigeants de PME labélisés ISO, RSE, intervenant principalement dans les services (conseil, information, édition, marketing, communication, et distribution).

"Forts de nos expériences en tant qu'acteurs économiques et associatifs dans plusieurs organisations professionnelles, dont la CGEM, nous espérions donner à nos adhérents, lors de ces élections, la possibilité de confronter plusieurs programmes, et de lancer un réel débat sur l'environnement entrepreneurial marocain, avec un intérêt tout particulier pour la PME et la TPE, qui sont au cœur de l’activité économique du pays (créateur de valeur, créateur d’emploi).

"Lors de ces élections, nous souhaitions débattre ouvertement, des besoins, des attentes de nos adhérents, des services rendus par la CGEM, de son organisation, et de sa gouvernance.

"Nous avons recueilli des centaines de soutiens et avons déposé à la CGEM un dossier de candidature complet.

"Pour la première fois dans l’histoire de la CGEM nous assistions au dépôt de trois candidatures.

"Le comité électoral présidé par le Médiateur et dont les membres sont le Président de la Commission juridique, le Président de la Commission fiscale, un Président de Fédération et un Président de régions se sont réunis et ont conclu que notre dossier de candidature était irrecevable pour «Vice de forme».

"Suite à la présentation des conclusions des travaux de ce comité devant le Conseil d’administration du 16 zvril 2018, et après un long débat, ce dernier a entériné la décision de non recevabilité de notre dossier de candidature

"Nous avons contesté et rejeté cette décision et une procédure est en cours devant la Justice.

"Aujourd’hui, nous sommes le lundi 21 mai , et demain sera pour nous «les  Cgemistes »  une date de  changement, un nouvel élan pour nous tous, un moment de rencontre avec nos amis les adhérents de toutes les régions du Royaume.

"Comme nous l’avions souhaité pour notre Association, nous avons eu droit à une campagne électorale animée et dynamique, à une confrontation d’idées et de programmes.

"Nos adhérents, nos Fédérations et nos Régions ont eu droit à la parole, ils ont fait part de leurs craintes, leurs vécus, ont exprimé leurs besoins, et leurs attentes par rapport au futur président de la CGEM.

Vive la démocratie!

"Pour ce qui est de moi-même, j’ai décidé de donner mon  soutien absolu à MM. Salaheddine Mezouar et Faycal Mekouar.

-Monsieur Mezouar pour son passé riche : d’entrepreneur, d’acteur associatif  Past Président de l’AMITH une grande Fédération de la CGEM, de sa grande expérience politique notamment à la tête de plusieurs ministères à la fois économiques et diplomatiques. Sans oublier son engagement solennel et transparent, en cas de son élection à la présidence de la CGEM, de démissionner de son parti politique pour se conformer à nos statuts et se consacrer en exclusivité et en toute neutralité à notre Confédération.

– Mon cher ami Faïçal Mekouar pour son expérience et sa compétence professionnelle, son militantisme associatif entant qu’élu Vice-président général de notre Confédération et aussi Past-Président  de la commission des PME ou nous avons défendu ensemble des dossiers importants et cruciaux pour les entreprises marocaines.

"Nous leur souhaitons tout le succès possible dans cette nouvelle mission, pour une CGEM plus impactante, des entreprises plus performantes, dans un Maroc meilleur." [FIN DU COMMUNIQUE]

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aradei Capital : Communication financière du 3ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable