Le nouveau plan d’action de Casablanca propose 52 MMDH d’investissements sur 5 ans

La ville de Casablanca est enfin dotée d’un plan d’action communal. Celui-ci qui durera 5 ans (2018-2022) prévoit un investissement global de 52.260 MDH dont seulement 6.615,8 MDH (12,7%) seront pris en charge par la ville. Le reste sera couvert essentiellement par la région et, dans une moindre mesure, des départements ministériels ou un gestionnaire délégué.

Le nouveau plan d’action de Casablanca propose 52 MMDH d’investissements sur 5 ans

Le 1 janvier 2018 à 15h55

Modifié 11 avril 2021 à 2h44

La ville de Casablanca est enfin dotée d’un plan d’action communal. Celui-ci qui durera 5 ans (2018-2022) prévoit un investissement global de 52.260 MDH dont seulement 6.615,8 MDH (12,7%) seront pris en charge par la ville. Le reste sera couvert essentiellement par la région et, dans une moindre mesure, des départements ministériels ou un gestionnaire délégué.

Le plan d’action aurait dû voir le jour au cours de la première année d’installation du conseil communal. C’est certainement pour cela qu’il couvrira 5 années d’exercice, au lieu des 6 prévus par la loi organique sur les communes.

Il est basé sur un pari: la forte hausse des ressources de la Ville. Les prévisions de recettes pour les 5 prochaines années tablent sur une hausse des rentrées de l’ordre de 73% par rapport au niveau de 2015.

Le plus gros des investissements sera dédié à:

– l’infrastructure, la mise à niveau urbaine et le transport (36 MMDH),

-la propreté, le cadre de vie, les espaces verts (9,2 MMDH).

Voici la répartition des investissements pour chacun des 5 axes stratégiques (en millions de DH):

 

Hormis notamment la transformation digitale et la smart city (ville intelligente), beaucoup de projets étaient déjà programmés ou lancés, voire bien avancés. Même le volet efficacité énergétique a été lancé à Fès bien avant Casablanca. Des projets en phase terminale tels que le parc zoologique de Aïn Sebaâ, le parc de la Ligue arabe, le super-collecteur ouest sont cités dans le plan d’action. Idem pour la partie transports avec le programme déjà connu de transports collectifs (tramways et BHS).

Citons pêle-mêle le nettoiement et la propreté de la ville, les espaces verts, l’environnement qui bénéficiera de concours massifs de la part de la région et du ministère, la santé, l’efficacité énergétique, la poursuite du programme de lignes de tramways et de lignes de BHS (bus à haut niveau de service), les parkings, les routes, la digitalisation de l’administration de la ville.

Grâce surtout à la Région et avec le concours du ministère, le volet Environnement est prometteur et volontariste. La propreté, le nettoiement, la gestion et le traitement des déchets bénéficieront de 6,1 MMDH (dont le tiers payé par la commune). Le plan régional de gestion des déchets ménagers mobilisera 2,8 MMDH d’investissements. La décharge de Sidi Moumen sera réaménagée. Des unités de valorisation de déchets ménagers seront créées pour 2,5 MMDH.

Les espaces verts, leur création, gestion et entretien, nécessiteront 1,2 MMDH dont 727 MDH couverts par la commune. Parmi les projets, citons: un arbre par famille (il y a plus de 800.000 ménages dans la ville), l’automatisation de l’irrigation, l’aménagement des grands axes et des entrées principales de la ville. Un effort sera consenti pour les espaces verts de proximité.

Quelques chiffres

-Hausse des recettes de 73% en 2022 comparativement à 2015.

-Baisse des dépenses de fonctionnement de 5% par an.

-Hausse des dépenses d’équipement de 20% par an.

-Plantation de 800.000 arbres d’ici 2022.

-réaménagement de 80 hectares d’espaces verts par an.

-installer des compteurs électriques intelligents pour l’éclairage public.

-aménager 180 espaces d’accueil dans les arrondissements et les bureaux d’état-civil à l’horizon 2022.

-réalisation et aménagement de 150 km de routes.

-réaménagement de 32 marchés.

-réalisation et aménagement de 78 terrains sportifs de proximité dans les différents arrondissements.

-création de 32 bibliothèques numériques.

-10 grands parkings publics seront créés.

Le plan d’action communal a été soumis aux membres du bureau le 21 décembre. Le 26 décembre, il a été étudié dans le cadre d’une réunion inter-commissions. Il sera présenté pour approbation au cours de la session ordinaire du mois de février.

Au final, ce sont surtout les parties gouvernance, rééquilibrage territorial, environnement, amélioration des recettes, recensement du patrimoine de la ville, baisse progressive des dépenses, qui constituent les points forts de ce plan d'action.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Résultat Mutandis au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.