χ

Congrès de l’Istiqlal: Le grand vainqueur est… Hamdi Ould Rachid

Ce vendredi 29 septembre en fin d’après-midi, s’ouvre le 17è congrès national du parti de l’Istiqlal. Un congrès qui va marquer un tournant dans la vie du parti. Nizar Baraka est le grand favori au poste de secrétaire général. Mais le grand vainqueur de ces joutes est bien.. Hamdi Ould Rachid.

Congrès de l’Istiqlal: Le grand vainqueur est… Hamdi Ould Rachid

Le 29 septembre 2017 à 9h08

Modifié 11 avril 2021 à 1h18

Ce vendredi 29 septembre en fin d’après-midi, s’ouvre le 17è congrès national du parti de l’Istiqlal. Un congrès qui va marquer un tournant dans la vie du parti. Nizar Baraka est le grand favori au poste de secrétaire général. Mais le grand vainqueur de ces joutes est bien.. Hamdi Ould Rachid.

Le sentiment général, de l’intérieur du parti, c’est qu’on se dirige vers un congrès express. Selon une source interne très bien placée, le congrès pourrait s’achever dès dimanche matin, voire avant, avec l’élection du nouveau secrétaire général et du nouveau comité exécutif par le Conseil national.

Le congrès lui-même aura à prendre connaissance des rapports (en principe, le rapport moral et le rapport financier) et à écouter ce vendredi le discours d’ouverture de l’imprévisible SG sortant, Hamid Chabat.

Des Istiqlaliens du cercle dirigeant s’attendent à tout: “Il peut annoncer son retrait, comme il peut aller dans le registre de la provocation“.

Des sondages internes, réalisés d’une manière empirique, “à la louche“, font état d’une victoire écrasante de Nizar Baraka.

Hamdi Ould Rachid

Le suspense concernera la composition du comité exécutif. Des poids lourds comme Adil Benhamza, Toufiq Hejira, Adil Douiri, Abdelouahed Fassi, Hani Fassi, ont annoncé qu’ils ne se représenteraient pas.

L'élection du comité exécutif fait l’objet d’une grosse bataille en coulisses entre les différents courants. Les jours qui ont précédé le congrès ont vu l’organisation de réunions et autres dîners à Témara, Salé, Casablanca et Rabat pour du lobbying de dernière minute.Quelle que soit la composition finale du comité exécutif, la préparation de ce congrès et l’année de fortes turbulences que vient de vivre l’Istiqlal, ont vu l’irrésistible montée de Hamdi Ould Rachid. C’est lui qui a souvent fait pencher la balance à chaque fois qu’il y a eu blocage interne. Et pour finir, c’est lui qui a avancé la bagatelle de 7 MDH pour financer le congrès, le parti se contentant de payer 500.000 DH.

A l'intérieur du parti, beaucoup s'attendent à ce que son courant soit le mieux représenté dans le futur comité exécutif. Et Hamdi Ould Rachid est celui qui, à chaque étape, a tout verrouillé, tout en faisant preuve d'une remarquable capacité d'organisation et d'anticipation.

Après Fès (capitale historique), Marrakech (la ville de M’Hamed Boucetta), le centre de gravité de l’Istiqlal se déplacerait-il vers Laâyoune?

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MAROC LEASING : COMMUNICATION FINANCIERE ML AU 30/06/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.