La Bourse de Casablanca lance la deuxième cohorte de son programme Elite

| Le 22/8/2017 à 11:23

Ce sont 12 entreprises de divers secteurs qui ont rejoint la deuxième cohorte du programme Elite. Elles pourront bénéficier d’un accompagnement adéquat en vue de répondre aux exigences du marché financier.

La Bourse de Casablanca a lancé la deuxième cohorte de son programme "Elite", élaboré en partenariat avec London Stock Exchange Group. Douze nouvelles entreprises ont rejoint la nouvelle cohorte, à savoir Agro Juice Processing, Al Karama, Bricoma Holding, Burintel, CMGP, le Comptoir métallurgique marocain, Decora, Générale de projets, Gharb Papier et carton, Madec, professional Labo et Soremar Holding.

Au total, Elite Maroc a accueilli 24 entreprises au sein des deux cohortes, en plus d’une communauté d’investisseurs et de conseilleurs pour soutenir ces entreprises.

Le lancement de la première cohorte du programme s’est opérée en avril 2016. Celle-ci a entamé la première phase du cursus, composée de modules choisis et adaptés en fonction des spécificités et des besoins des entreprises et de l’économie marocaines. Ces formations sont animées par un facilitateur expert et par des intervenants nationaux et internationaux qui exercent dans divers domaines d’expertise.

Le programme veut apporter aux entreprises l’accompagnement nécessaire pour acquérir les moyens leur permettant de répondre aux exigences du marché financier, afin d’accéder à l’ensemble des sources de financement qu’il offre.

En fin de parcours, ces entreprises peuvent obtenir le label Elite, qui leur garantit une visibilité auprès des investisseurs nationaux et internationaux et leur facilite le financement. Elles ont accès à une plateforme digitale qui regroupe l’ensemble de la communauté Elite, et ce, dès qu’elles intègrent le programme.

"L’adoption de ce programme par la Bourse de Casablanca survient après la constatation, lors des réunions de prospection avec les chefs d’entreprise, d'un écart entre les exigences du marché financier et la réalité des entreprises marocaines", souligne Karim Hajji, directeur général de la BVC.

Dans ce sens, et en plus de la mise en place du programme Elite, la BVC a signé un second partenariat avec Maroc PME, afin de mettre en place un plan d’action annuel ainsi qu’un suivi et une évaluation des mesures d’accompagnement des PME dans le processus d’ouverture de capital, de partage de l’information, de l’expérience et du savoir-faire.

"L’engagement de Maroc PME dans la mise en œuvre d’Elite reflète l’effort de l’Agence en faveur de la mise en œuvre d’un écosystème financier, ainsi que d’une plateforme de financement et d’accès au marché des capitaux pour les PME à fort potentiel de croissance", affirme à Médias 24 Larbi Benrazzouk, directeur général de Maroc PME.

Elite a été développé par le London Exchange Group et déployé pour la première fois en 2012 par sa filiale Borsa Italiana en Italie. Le programme a été adopté et mis en place au Royaume-Uni en 2014 et dans plusieurs pays d’Europe en 2015. Le Maroc est le premier pays non européen où ce programme est déployé.

lire aussi
  • | Le 26/1/2023 à 16:21

    Sociétés de placement immobilier : des rendements résilients attendus cette année

    Le secteur des Sociétés de placement immobilier a bien résisté à la baisse du marché l’an dernier, principalement porté par Immorente Invest et Aradei Capital. Cette année encore, Immorente devrait assurer un bon rendement à ses actionnaires, malgré le climat économique dégradé.
  • | Le 25/1/2023 à 16:43

    Avec sa capacité à générer du cash et ses bonnes performances, HPS est à un bon point d’entrée (Alpha Mena)

    Le groupe HPS va profiter de l’essor de l’industrie des paiements électroniques, avec des résultats 2022 anticipés comme record. Le titre représente actuellement un bon point d’entrée pour les investisseurs, selon la société de recherche Alpha Mena.
  • | Le 24/1/2023 à 14:44

    La Bourse de Casablanca lance un nouvel indice regroupant les petites et moyennes capitalisations

    Un nouvel indice mettant en avant les mid cap et small cap a été lancé par la Bourse de Casablanca ce mardi 24 janvier, dans le but de renforcer la liquidité du secteur et d’accompagner le lancement du marché alternatif. Une harmonisation des noms des indices a également été opérée sous la signature Masi.
  • | Le 17/1/2023 à 16:06

    Auto Hall devrait bénéficier de plusieurs effets de bases favorables cette année

    Malgré la mauvaise conjoncture économique qui se profile, Auto Hall bénéficiera d'un bon effet de base grâce aux élargissements de son portefeuille, effectués en 2022. Les marques FCA-Stellantis ainsi que Maserati seront distribuées sur une année pleine. Le groupe pourra également compter sur la bonne contribution du marché de l'occasion avec sa plateforme Autocaz.
  • | Le 14/1/2023 à 9:26

    Label’Vie : une croissance présente bien qu'amoindrie est attendue en 2023

    Cette année, le groupe devrait toujours afficher de la croissance, malgré un contexte économique peu favorable. Une baisse des volumes de ventes est possible du fait d'un éventuel recul de la consommation engendré par la perte de pouvoir d’achat des ménages. Les charges financières devraient s’alourdir, mais seront compensées par les remontées des dividendes d’Aradei et de l’OPCI Terramis.
  • | Le 11/1/2023 à 15:13

    Aradei Capital : hausses du chiffre d’affaires et du périmètre attendues en 2023

    La foncière bénéficiera d’un bon effet de base et d’un agrandissement de son périmètre en 2023. Cela impliquera une amélioration de ses revenus cette année et donc un dividende plus conséquent.