χ

Casablanca: Inauguration du “cimetière des victimes des événements sociaux du 20 juin 1981”

Casablanca: Inauguration du “cimetière des victimes des événements sociaux du 20 juin 1981”

Le 6 septembre 2016 à 13h24

Modifié 6 septembre 2016 à 13h24

Le "cimetière des victimes des événements sociaux du 20 juin 1981" a été officiellement inauguré, lundi 5 septembre, à Casablanca, en coordination avec les familles des victimes, une initiative visant à préserver la mémoire collective.

L'inauguration de ce cimetière, qui a été marquée par l'organisation d'une cérémonie religieuse, s'inscrit dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER), qui a mené une série d’investigations sur les événements sociaux du 20 juin 1981, qui lui ont permis d’élucider le sort des victimes.

Ces victimes sont mortes, suite à des protestations, le 20 juin 1981, après les hausses des prix des matières de base.

A l'époque, le gouvernement avait décidé d'augmenter le prix de la farine, du sucre, de l'huile, du lait et du beurre, ce qui a incité l'Union de la confédération démocratique du travail à protester.

Face à ces manifestations, les forces de sécurité et l'armée ont fait usage de leurs armes, faisant ainsi de nombreux morts.

Le cimetière est situé sur le boulevard de la Grande ceinture, derrière le bâtiment du siège de la protection civile à Casablanca.
 

A cette occasion, il a été procédé au dévoilement d'une stèle commémorative érigée au cimetière pour préserver la mémoire des victimes de ces événements sociaux et à la signature d’une convention entre le Conseil national des droits de l’homme et l'Association marocaine de médecine légale.

Signée par le président de l’Association, également chef de service de médecine légale au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, le Pr Hicham Benyaich et le président du CNDH, Driss El Yazami, cette convention a pour objectif notamment de mettre à la disposition du Conseil l’expertise des médecins légistes dans les investigations que pourrait mener le CNDH sur les plaintes relatives aux violations des droits de l'homme et d'organiser des sessions de formation en matière de droits de l’homme au profit de ces médecins.

Outre les familles des victimes, la cérémonie d'inauguration du cimetière s'est déroulée en présence des représentants du ministère des Habous et des affaires islamiques, du Conseil des oulémas et des autorités locales, ainsi que d’anciens membres de l’IER et d’acteurs associatifs.

(Avec MAP)

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Note d’information -Offre publique de retrait obligatoire visant les actions de Lydec a l’initiative de Veolia environnement sa agissant de concert avec vigie 50 AS

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.