χ

Sahara. Le projet de résolution onusien ne sera « probablement » pas modifié

Selon des sources concordantes et de haut niveau, consultées en exclusivité par Médias 24, le projet de résolution au Conseil de sécurité ne subira probablement pas de nouvelles modifications.

Sahara. Le projet de résolution onusien ne sera « probablement » pas modifié

Le 28 avril 2016 à 22h06

Modifié 11 avril 2021 à 2h38

Selon des sources concordantes et de haut niveau, consultées en exclusivité par Médias 24, le projet de résolution au Conseil de sécurité ne subira probablement pas de nouvelles modifications.

Ce projet de résolution avait fuité mercredi 27 avril dans l’après-midi. Il a subi de grandes améliorations par rapport au précédent draft, mais comporte des points difficilement acceptables pour le Maroc.

Aucune réunion formelle n’a été consacrée à la Minurso ou au Sahara ce jeudi 28 avril. Le vote de la résolution initialement prévu jeudi, a été repoussé à vendredi sur le planning officiel du Conseil de sécurité. Le vote est programmé pour ce vendredi matin, selon l’horaire de New York, correrspondant à l'après midi a.u Maroc

Mercredi et jeudi matin, l’impression qui prévalait était que la résolution restait ouverte à la négociation. Mais entre la séance du mercredi après midi au Conseil de sécurité et les tractations informelles de ce jeudi, il est “probable“ selon nos sources, fiables, crédibles et informées, qu’il n’y aura plus de changement.

Deux auditions en Conseil de sécurité ont été négatives pour le dossier marocain : celle de Christopher Ross, envoyé personnel de Ban Ki-moon et celle de Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU depuis le 2 septembre 2011. De par leurs fonctions, ils ne pouvaient d’ailleurs qu’abonder dans le sens du secrétaire général.

Les pays franchement hostiles au Maroc ont été l’Angola, l’Uruguay et le Venezuela. Les Etats-Unis ont joué un rôle mitigé, en raison des contradictions internes de l’administration américaine, finissant par assouplir fortement le projet de résolution qu’ils ont élaboré.

Les pays amis ont été la France, l’Egypte, le Sénégal et l’Espagne.

Dans des déclarations de presse, des officiels français ou espagnols ont exprimé l’espoir d’une résolution qui bénéficierait du plus large consensus, car cela la rendrait plus forte.

Entre ceux qui souhaitent une amélioration de la résolution en faveur des droits marocains et ceux qui veulent une résolution plus anti-marocaine, la tendance est à la neutralisation et donc au statu quo.

Certains points que comporte le projet de résolution sont favorables au Maroc, comme la reconnaissance des efforts marocains en matière de droits humains, la mention du travail du CNDH, la mention appuyée au plan marocain d’autonomie, la demande pressante de recenser les réfugiés de Tindouf.

Par contre, d’autres éléments sont moins positifs, tels que le soutien appuyé au secrétaire général des Nations-Unies et à Christopher Ross, la demande de poursuite de leur action pour les douze prochains mois, la demande d’un rapport de Ban Ki-moon sur la situation “bien avant“ la fin de son mandat, la demande de restauration de la composante civile de la Minurso dans les 120 jours, le maintien de la saisine du Conseil de sécurité sur la question….

Il évoque une liberté de manoeuvre de la Minurso, ainsi qu’un prochain round de négociations sous les auspices du secrétaire général, “de bonne foi et sans conditions préalables“, expression déjà utilisée par Ban.

Mercredi soir, Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères, a rejoint la délégation qui accompagne le Roi Mohammed VI dans sa tournée du Golfe, à Manama puis à Doha, après un long séjour à New York puis à Washington et une escale d'une seule journée à Rabat.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du quatrième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Signature d’une convention de partenariat pour la réalisation d’un CHU à Chrafate