χ

Assurance agricole. Saham suspend le lancement de son produit, d’autres assureurs arrivent

Dans un communiqué du 24 janvier, Saham annonce sa décision de suspendre l’entrée en vigueur de la convention signée 4 jours auparavant avec l’Etat, en attendant l’arrivée de la concurrence. La Fédération des sociétés d'assurance annonce l'arrivée de nouveaux acteurs.

Assurance agricole. Saham suspend le lancement de son produit, d’autres assureurs arrivent

Le 24 janvier 2016 à 12h15

Modifié 24 janvier 2016 à 12h15

Dans un communiqué du 24 janvier, Saham annonce sa décision de suspendre l’entrée en vigueur de la convention signée 4 jours auparavant avec l’Etat, en attendant l’arrivée de la concurrence. La Fédération des sociétés d'assurance annonce l'arrivée de nouveaux acteurs.

Saham vient de réagir à la controverse qui n’a cessé de grandir depuis le 20 janvier 2016, date de la signature d’une convention avec les ministères des Finances et de l’Agriculture, lui permettant d’intervenir désormais dans la branche de l’assurance agricole, jusque-là réservée à la Mamda.

«Au regard de la polémique infondée engendrée par la signature de cette convention, Saham Assurance a décidé de stopper l'application de la convention, en attendant l'adhésion à ce produit de l'ensemble des autres compagnies intéressées, suite à l'appel lancé par le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime», souligne le communiqué de Saham publié dimanche 24 janvier.

La décision de Saham fait suite à la lettre envoyée le 22 janvier par  le ministère de l’Agriculture à la Fédération marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance (FMSAR) lui rappelant que le secteur de l’assurance agricole est ouvert à toutes les compagnies qui pourraient, si elles le souhaitaient, se joindre aux deux autres opérateurs.

Selon l’article 13 de la convention signée en 2011 avec la Mamda, cette dernière «s’engage à entreprendre les démarches nécessaires, afin de proposer aux autres assureurs du marché marocain, d’adhérer à ce produit». 

Dans le cas de Saham Assurances, «l’initiative a été prise par l’assureur lui-même, qui a demandé que cette clause soit appliquée», selon Mehdi Tazi, PDG de la compagnie. Cette dernière ambitionne de couvrir un million d’hectares à l’horizon 2020. La Mamda en fait autant aujourd’hui. Le reliquat qui reste à couvrir est estimé à 4 millions d’hectares.

La FMSAR annonce l'arrivée d'autres compagnies dans le secteur

La Fédération marocaine des Sociétés d'Assurance et de réassurance réagit au courrier du ministre de l'Agriculture et confirme l'intérêt de la profession à couvrir le risque agricole, pour "accompagner les ambitions de développement tracées par Sa Majesté".

Elle souligne par ailleurs que son engagement s'est matérialisé par la signature d'un Contrat Programme avec le Gouvernement visant la protection des biens et des individus dans un cadre large et inclusif.

Elle précise qu'elle continue à accompagner les efforts des pouvoirs publics dans la protection de l'ensemble des secteurs par la mise en place  de mécanismes assurantiels appropriés à travers une offre globale, concurrentielle et diversifiée.

Elle estime également que l'expérience accumulée par la MAMDA, en matière de couverture des risques climatiques depuis 2011,  le succès qui s'en est suivi,  et la demande de ces produits qui ne cesse de progresser de la part des agriculteurs (plus d'un million d'hectares couverts à fin 2015) ont été sans aucun doute les éléments déclencheurs de la signature d'une convention similaire avec Saham Assurance et de la volonté clairement affichée du Gouvernement d'en faire de même avec d'autres acteurs qui le souhaiteraient.

Elle affirme enfin que "d'autres acteurs vont manifester, dans les plus brefs délais", leur volonté de signer avec le ministère de l'Agriculture des conventions similaires.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : communiqué sur les résultats du premier semestre

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.