Sécurité: les chiffres frappants du bilan de la DGSN

La DGSN (Sûreté nationale) vient de publier les chiffres relatifs à son activité au cours d’un peu plus d’un mois. On est frappé par l’importance des chiffres. Jugez-en.  

Sécurité: les chiffres frappants du bilan de la DGSN

Le 7 juillet 2015 à 15h38

Modifié 7 juillet 2015 à 15h38

La DGSN (Sûreté nationale) vient de publier les chiffres relatifs à son activité au cours d’un peu plus d’un mois. On est frappé par l’importance des chiffres. Jugez-en.  

Sous le calme apparent (ou presque) de la vie quotidienne, il y a eu près de 1.200 arrestations par jour, dont 727 en flagrant délit d’actes criminels et 370 suite à des avis de recherche pour des crimes graves. Chaque jour, 98 personnes en moyenne ont été arrêtées dans les environs d’établissements scolaires.

Chaque jour également, 6.741 pv d’infractions routières ont été établis et 845 véhicules ont été mis à la fourrière. Hormis les infractions au code de la route, le bilan n’établit pas de comparaison avec l’année précédente. On peut en déduire deux hypothèses :

– soit les nouveaux responsables de la DGSN (désormais dirigée par Abdellatif Hammouchi), sont plus efficaces ou travaillent davantage ;

– soit les chiffres de la délinquance et de la criminalité sont extrêmement élevés au Maroc.

Quoi qu’il en soit, voici le bilan, tel qu’il a été diffusé par la DGSN :

Les services de la sûreté nationale ont arrêté 44.223 personnes soupçonnées d'avoir commis divers crimes et délits durant la période allant du 25 mai au 30 juin derniers.

Selon un communiqué de la DGSN, parmi les personnes arrêtées, 26.890 l'ont été en flagrant délit d'actes criminels, 13.698 faisaient l'objet d'avis de recherches pour leur implication dans de graves crimes, (vols sous la menace, viols, homicide volontaire, enlèvement et séquestration), 370 personnes ont été arrêtées pour trafic de drogue, tandis que 3.265 ont été arrêtées dans le cadre des interventions de la police menées aux environs des établissements scolaires.
L'analyse qualitative de ces données numériques démontre que la majorité des personnes arrêtées en flagrant délit ou qui ont été recherchées, l'ont été en raison de leur implication dans des actes criminels, particulièrement les crimes de vols qualifiés, les crimes d'agressions sexuelles et coups et blessures à l'aide d'arme blanche et les crimes de violences dans le milieu scolaire.

En parallèle, les services de la DGSN ont veillé à renforcer le contrôle de la sécurité routière, de façon à garantir une bonne application du code de la route et de sanctionner les infractions en la matière.

Cette opération a conduit à la rédaction de procès-verbaux d'infractions à l'égard de 249.423 véhicules lors de la même période, soit une hausse de 9,98% par rapport à la même période de l'année dernière, a précisé la DGSN, ajoutant que 31.248 véhicules ont été mis à la fourrière, en augmentation de 3,75% par rapport à la même période de 2014.
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Communication financière du 8 novembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.