χ

Maroc-France: Les explications d'El Khalfi

Le 23 janvier 2015 à 10h26

Modifié 23 janvier 2015 à 10h26

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué, jeudi à Rabat, que la visite que le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, devait effectuer cette semaine à Paris, a été reportée pour "disposer de plus de temps afin de trouver une solution aux questions en suspens entre les deux pays".

"Nous veillons particulièrement au recadrage des relations au service des intérêts communs" du Maroc et de la France, qui représente un "pays ami et un partenaire important du Royaume", a fait savoir M. El Khalfi, lors d'un point de presse à l'issue du conseil du gouvernement.

Le ministre a, de même, réfuté les informations selon lesquelles le Royaume aurait requis l'immunité pour des responsables marocains dans le cadre des relations maroco-françaises. "Je démens totalement que le Maroc ait demandé l'immunité pour ses responsables, question qu'il n'avait jamais évoquée", a-t-il affirmé, ajoutant que l'évocation de cette question "porte préjudice à notre pays".

"Ce que nous demandons, dans le cadre de nos relations avec la France, notamment en ce qui concerne la coopération judiciaire, c'est que la justice de notre pays soit respectée", a souligné M. El Khalfi, mettant en avant "la nécessité de travailler dans le cadre de ce qui consacre cette orientation et le respect mutuel".

 
(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Publication des comptes CFG MARCHES au titre de l’exercice 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence Fondation Abderrahim Bouabid : Repenser les liens Maroc-France