La Roja ou les Lions : Munir peut encore choisir… ou pas

Selon les statuts de la FIFA, jouer 15 minutes en équipe nationale d’un pays n’empêche pas un joueur de modifier son choix. Surtout s’il a moins de 21 ans et qu’à la veille de sa première sélection en équipe nationale, il disposait de la double nationalité.  

La Roja ou les Lions : Munir peut encore choisir… ou pas

Le 16 septembre 2014 à 10h50

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

Selon les statuts de la FIFA, jouer 15 minutes en équipe nationale d’un pays n’empêche pas un joueur de modifier son choix. Surtout s’il a moins de 21 ans et qu’à la veille de sa première sélection en équipe nationale, il disposait de la double nationalité.  

C’est une véritable petite bombe qu’a lancé le journaliste sportif Javier Matallanas d’As.tv en rappelant sur son blog dimanche soir que les statuts de la FIFA, modifiés en janvier 2014, permettent dans le cas de Munir de jouer pour le Maroc, même s’il a joué en équipe d’Espagne le lundi 9 septembre contre la Macédoine.

De fait, à la lecture d’une décision de la FIFA en date de janvier 2014, on peut apprendre que « grâce à ce nouveau texte, un joueur de moins de 21 ans, ayant disputé un ou plusieurs matches de compétition officielle pour le compte d’une sélection nationale a désormais la possibilité d’opter pour une autre sélection nationale, sous réserve de remplir un certain nombre de conditions impératives :

-le joueur n’a pas encore disputé de match international « A » pour l’association dont il relève au moment de la demande.

-le joueur possédait déjà la double nationalité (ou multi-nationalité) au moment de sa première entrée en jeu dans un match international d’une compétition officielle de quelle catégorie que ce soit. Par conséquent, ceci exclut tout joueur naturalisé après cette première sélection à l’image de Murat Mogomedov, joueur russe naturalisé israélien après avoir déjà joué pour la Russie et dont la demande vient d’être rejetée par la FIFA.

Cette décision de la FIFA modifie les dispositions de l’article 15 du règlement d’application des statuts

Elle signifie que si Munir souhaite jouer pour le compte des Lions de l’Atlas, il peut en faire la demande et nul doute qu’il serait soutenu dans ses démarches par la FRMF.

Depuis le milieu de l’été, les observateurs de la planète football se demandaient si Munir allait opter pour la sélection d’Espagne ou du Maroc. Munir, qui apparemment penchait côté espagnol, a été « aidé » en cela par le sélectionneur Vicente del Bosque qui l’a sélectionné pour le match contre la Macédoine le 9 septembre et l’a fait jouer pendant 15 minutes. Del Bosque pensait bloquer ce dossier sur la case Espagne, mais le feuilleton n’est pas terminé. Munir et la FRMF peuvent changer son cours s’ils le souhaitent.

Munir El Haddadi, rappelons-le, est de père marocain, né à Madrid, et de mère espagnole. En tant qu’individu, jouer pour la Roja ou les Lions est son choix personnel et professionnel. Et ce ne sont pas les déclarations comme celle de Badou Zaki sur « le patriotisme qui ne se négocie pas »  qui risque de le faire changer d’avis.

A noter également qu’une star, aussi grande soit elle ne fait pas une équipe… qui n’existe pas beaucoup ; c’est le cas des Lions de l’Atlas actuellement. Les exemples de Cristiano Ronaldo et du Portugal en ce moment parlent d’eux-mêmes : élimination du Mondial du Brésil au premier tour, défaite en éliminatoires de l’Euro 2016 la semaine dernière.

Munir, âgé de 19 ans, a littéralement explosé en termes de jeu et de présence sur le terrain au cours des six derniers mois. Il est passé du FC Barcelone « B » à la sélection d’Espagne des moins de 21 ans puis au FC Barcelone « A » aux côtés de Messi et Neymar et puis en sélection d’Espagne « A » contre la Macédoine.

Son jeu est efficace et plaisant et Arsène Wenger d’Arsenal et José Mourinho du Chelsea ont lancé leurs agents-recruteurs du côté des Ramblas. Munir vaut aujourd’hui 35 M d’euros au bas mot et il a déjà contribué à ce qu’à Barcelone on parle désormais du trio MNM : Messi, Neymar et Munir.


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Attijari REIM : Publication de la valeur liquidative exceptionnelle de l’ OPCI Anfa REIT SPI au titre de l'arrêté du 31.10.2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.