Education : le ministère nie tout changement dans l’évaluation des élèves

Face aux protestations des lycéens, le SG du ministère de l'Education a affirmé qu'aucun changement n'a été apporté au système d'évaluation des élèves Massar. Selon lui, les manifestations n’ont aucune explication logique.  

Education : le ministère nie tout changement dans l’évaluation des élèves

Le 2 février 2014 à 11h30

Modifié 2 février 2014 à 11h30

Face aux protestations des lycéens, le SG du ministère de l'Education a affirmé qu'aucun changement n'a été apporté au système d'évaluation des élèves Massar. Selon lui, les manifestations n’ont aucune explication logique.  

Dans un entretien publié par le journal "Al Ahdat Al Maghribia" dans son numéro de samedi et dimanche, M. Belkacemi s'est inscrit en faux contre les fausses informations véhiculées auprès des élèves, tout en niant catégoriquement tout changement dans le système d'évaluation des élèves.

Le Secrétaire général du ministère de l'Education nationale a souligné que les notes de contrôle continu sont comptabilisées sur la base des devoirs surveillés et des activités intégrées au sein des salles de classe, conformément aux dispositions des circulaires ministérielles en vigueur. 

Les protestations contre le système informatique MASSAR n'ont aucune explication logique, au regard des services qu'offre ce système, a-t-il noté, exhortant les élèves à ne pas participer à tout ce qui est de nature à nuire à leur intérêt ou à leur avenir scolaire. Il les a invités également à être vigilants contre tout ce qui peut détourner leur attention de leurs cours.

"Les slogans véhiculés aujourd'hui dans l'environnement des établissements scolaires et les idées erronées et contradictoires colportées en vue d'induire en erreur les élèves et leurs parents, ne peuvent émaner des élèves, mais proviennent de certaines parties visant à semer la diversion et la zizanie, sur fond de motivations idéologiques", a-t-il soutenu.

Il, a ainsi, appelé ceux qui sont derrière ces protestations à une meilleure compréhension du système informatique MASSAR, qui tire ses fondements des orientations gouvernementales, lesquelles  placent l'établissement scolaire au cœur des priorités du secteur et visent à renforcer le rôle de la bonne gouvernance dans le système éducatif, le plan d'action du ministère de tutelle, le plan stratégique du système informatique et le plan Maroc Numéric.

Après avoir rappelé que le système Massar, a, avant sa mise en oeuvre, opté pour une démarche progressive pour asseoir ses composantes et adopté une approche participative dans son élaboration, le responsable a mis en avant les services offerts par MASSAR au profit des parents, des élèves et du staff éducatif, notamment la possibilité pour les parents de demander des rendez-vous en ligne, la communication électronique, le suivi du dossier éducatif de leurs fils et la présentation par les élèves de demandes, via ce système, pour l'obtention de certificats scolaires, l'inscription et le dépôt de demande de bourse.

Ce système, a-t-il poursuivi, permet au grand public notamment de s'informer sur l'établissement scolaire et ses activités et de connaître les dates des examens.

(Avec MAP)

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Atlanta Sanad : Avis rectificatif

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.