χ

Petites funérailles pour Ahmed Fouad Negm

Le 4 décembre 2013 à 11h13

Modifié 4 décembre 2013 à 11h13

Seuls quelques centaines d'Egyptiens, membres de la famille, admirateurs, journalistes et hommes politiques, ont suivi les obsèques de Ahmed Fouad Negm, le poète égyptien décédé mardi à l'âge de 84 ans, au Caire.

La foule clairsemée ne correspond pas à la popularité d'un homme connu dans tout le monde artabe, qui a acoompagné les populations modestes dans leur dure vie quotidienne.

Poète de la "aamiya" ou darija (dialecte égyptien), Ahmed Fouad Negm était chanté par Cheikh Imam.

La production littéraire en arabe classique n'a pas accompagné les révolutions arabes. Ce sont les poètes et chanteurs en darija qui l'ont fait, en Egypte et en Tunisie. Parmi les poètes qui l'ont fait, citons Sghaier Oulad Ahmed en Tunisie et Gamal Bakhit ("Din Abouhom ih"), Al Abnoudi et Ahmed Fouad Negm en Egypte.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de réunion de l’assemblée générale ordinaire de la société Aluminium du Maroc SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.