Marketing digital: 30 influenceurs incontournables au Maroc

Leurs tweets, leurs posts, leurs liens sont lus, commentés, relayés. Sur la toile, leurs contacts, followers, fans ou amis, s'approprient leurs idées, perceptions, opinions. En marketing, on parle de leaders d'opinion. Sur les réseaux sociaux, on parle d'influenceurs.

Marketing digital: 30 influenceurs incontournables au Maroc

Le 11 novembre 2013 à 17h30

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Leurs tweets, leurs posts, leurs liens sont lus, commentés, relayés. Sur la toile, leurs contacts, followers, fans ou amis, s'approprient leurs idées, perceptions, opinions. En marketing, on parle de leaders d'opinion. Sur les réseaux sociaux, on parle d'influenceurs.

Qui sont-ils ? Qui sont les influenceurs incontournables au Maroc?

 

Ils le sont, que ce soit par choix ou par accident. Certains agissent dans le cadre d’une campagne de communication pour une marque, d’autres s’expriment tout simplement, via cet espace illimité : les réseaux sociaux. Ils se multiplient de plus en plus, Facebook, twitter, Google+, Linkedin, Viadeo, Instagram, Path, Quora, Pinterest, Vine. Et ce n’est que le début.

Les premiers peuvent être un appui pour créer une véritable notoriété de marque, mais plus encore, ils peuvent convaincre les autres d’agir. 

Les seconds ne se limitent pas uniquement aux marques. Bien plus que cela, ils peuvent intervenir sur des thèmes concernant l’économie, l’éducation, la politique, la justice ou la société.

Les influenceurs sont l’une des clés de toute campagne, de tout marketing sur les réseaux sociaux. Plusieurs marques marocaines comme Inwi, Méditel ou Maroc Telecom prennent des initiatives régulières qui ciblent spécifiquement les influenceurs.

Médias 24 a élaboré une liste d’influenceurs marocains, la première qu’il publie. Cette liste n'est pas un classement.

Pour cela, nous avons croisé plusieurs approches :

         - des noms cités par des membres de communauté (weboma, twittoma, blogoma) ou tout simplement des actifs du web, que nous avons interrogés ;

         - le nombre de suiveurs sur Facebook et Twitter ;

         - l’outil Klout qui mesure le degré d’influence d’une personne sur les réseaux sociaux, bien que les critères sur lesquels il se base restent à nuancer.

Dresser une liste exhaustive d’influenceurs est tâche impossible. Tout dépend des critères, et les critères quantitatifs seuls (comme le nombre de fans ou de suiveurs), ne sont pas suffisants.

Notre liste n’est donc pas exhaustive, ni parfaite. N’hésitez pas à nous suggérer des noms que nous aurions omis ou oublier. L’essentiel est que par un travail commun, il puisse y avoir une liste à jour d’influenceurs marocains.

Nous avons demandé à certains d’entre eux de nous définir le terme «influenceur». Les avis divergent d’une personne à l’autre mais la primeur d’un contenu intéressant et la démocratisation d’internet sont les idées qui reviennent dans les témoignages des influenceurs marocains sur le web.

Qu'est-ce qu'un influenceur du Web?

«Sûrement pas un Expert car l'expertise a changé de périmètre depuis l'avènement des médias sociaux. Ni un gourou qui donne des conseils et des leçons ni quelqu'un qui revendique le Klout score le plus élevé en faisant du bruit», nous répond Yasser Monkachi, consultant formateur en web et CEO de Social Impulse. Pour lui, l'influenceur est «un individu qui jouit d'une (e-)réputation très forte gagnée à force d'écoute, de contribution et d'engagement auprès des communautés en ligne (Partage, Blogging, Micro-blogging, Meet-Ups,...) et dont les compétences deviennent connues et reconnues par les dites communautés».

Ismael Alaoui, CEO et fondateur de brandmeplz.com et Community Manager à Buzzeff soulève l’importance que représentent les influenceurs pour les marques. Suivi par 3.968 personnes entre Facebook et Twitter, il estime que la raison de réussite des marques, qui sont de plus en plus présentes sur les médias sociaux, c’est innover et mieux s'intéresser à la communauté web et aux influenceurs, puisque ces derniers jouent un rôle important concernant la e-reputation de ces sociétés.

Il estime que «la réussite d'une entreprise sur le web égale la réussite dans la réalité».

Riadh Rebei, quant à lui, étudiant en 2e année en développement multimédia, designer freelance, entrepreneur Web et activiste social suivi par 1.542 personnes nous déclare: « j'ai limité mes partages, j'ai organisé mes posts et mes tweets et tout ce qui me concerne sur les réseaux sociaux et j'ai pu constater que plus tes posts sont informatifs et attirants, plus tu as d'influence sur ta communauté et ton entourage». Avec un score Klout de 69 points sur 100, Riadh est l’un des plus jeunes influenceurs du web marocain.

Pour Moncef Outabounte, Social Media Manager à Inwi, il y a deux types d’influenceurs au Maroc: «les généralistes et les spécialistes», en ajoutant que ce sont «ces derniers qui sont les plus influents, crédibles et sollicités par les marques grâce à leurs contenus spécialisés et communautés de niche».

Il a à son actif 1.453 abonnés sur Twitter et un score Klout de 67 points sur 100. Malgré cela, Moncef ne se positionne pas parmi les influenceurs, «mais plutôt parmi les créateurs des communautés d'influence au Maroc comme Emaroketing. C’est la seule communauté au Maroc qui traite des sujets autour du Marketing et e-créativité Publicitaire d'un côté et de la consommation et des consommateurs marocains d'un autre côté,» explique-t-il. Et d’ajouter que c'est un carrefour d'interaction entre Annonceur-Agence Marketing- Consommateur, et donc une source d'influence quand il s'agit de noter un produit, une publicité ou un degré de satisfaction des consommateurs marocains.

Hamza Aboulfeth, fondateur de Genious, suivi par 2.903 personnes sur les réseaux sociaux, pousse un peu loin la définition. Il estime que «les gens qui pensent vraiment être des influenceurs ont un vrai problème d'ego». Selon lui, «les vrais influenceurs ont fait bouger la bourse avec un seul tweet». Et en effet, un tweet d'Oprah Winfrey du 15 Février dernier avait fait grimper cours de l'action d'une marque d'électro-ménager de 4% en un jour (ndlr: "Cette machine T-Fal Actifry a changé ma vie! Et on ne m'a pas payée pour que je vous le dise").

Houda Lahlou estime que la notion d'influence est différente sur le web. Pour elle, il faut avoir un comportement orienté innovation et collaboration, «il ne s'agit par forcément d'avoir une position de leader d'opinion, mais c'est plus le fait d'apporter une valeur ajoutée au domaine, être présent et actif au sein de la communauté, partager l’information, être à jour par rapport aux nouveautés». Elle ajoute: « être influent n'est pas lié au rank sur Klout, mais à l'apport en contenu et relais d'actualité non seulement orienté web et nouvelles technologies mais par rapport à des domaines diversifiés».

Pour Marouane Harmach, consultant en communication digitale et associé à Consultor, les influenceurs sont des personnes qui disposent d'une certaine capacité de mobilisation en fonction des réseaux sociaux. Il rappelle que la démocratisation d'internet ces dernières années a engendré une transition des médias papiers aux médias digitaux. Selon lui, les marques prennent de plus en plus conscience de l'importance et des enjeux du digital et s’intéressent de plus en plus à ces influenceurs. 

Pour Riad Essbai alias DocteurHo, consultant en médias sociaux et en web marketing, élu meilleur blogueur marocain en 2009, «beaucoup s'auto-proclament influents et experts, dans la sphère digitale marocaine, sauf qu’en réalité, dans le web, il n'y a pas d'experts, mais que des expériences… à bon entendeur…».

Simo Benbachir sans fausse modestie avance qu’un influenceur «est une source créatrice d’informations originales. Quelqu’un qui est expert dans son domaine et qui a une certaine notoriété. Les gens s’identifient à lui et suivent son exemple ou ses conseils».

Ce journaliste, reporter TV, jet-setteur et acteur associatif est suivi par 16.389 personnes sur twitter et 6.221 sur facebook. Il ajoute même en plaisantant, «grâce à mes réseaux sociaux FB, twitter, google +, linkden et instagram, j’ai eu droit a des portables, billets d’avion, des suites dans des hôtels 5 etoiles etc. gratuitement. Vive le net!»

Pour Anas Filali alias Big Brother, «il n y a plus d'influenceurs sur le web. Tout le monde aujourd'hui l'est à son niveau».

Voici la liste de 30 influenceurs au Maroc, avec leur audience cumulée respective (abonnés Facebook et followers Twitter) et leur score Klout pour ceux qui y figurent. N'hésitez pas à nous écrire pour en suggérer d'autres ([email protected]) :

 

Yasser Monkachi
Followers : 4.697
Score Klout : 62

 

Ismail Alaoui
Followers : 3.968
Score Klout : 63

 

Riadh Rebei
Followers : 1.542
Score Klout : 69

 

Moncef Outabounte
Followers : 1.453
Score Klout : 67

 

Hamza Aboulfeth
Followers : 2.903
Score Klout : 63

 

Houda Lahlou
Followers : 2.102
Score Klout : 52

 

Marouane Harmach
Followers : 11.775
Score Klout : 59

 

Riad Essbai
Followers : 6.509
Score Klout : 70

 

Simo Benbachir
Followers : 16.378
Score Klout : 53

 

Anas Filali
Followers : 15.572
Score Klout : 54

 

Moncef Okbi
Followers : 1.606

 

Adnane Addioui
Followers : 3.949
Score Klout : 69

 

Chakib Tsouli
Followers : 10.433
Score Klout : 69

 

Karim Yahia
Followers : 1.800
Score Klout : 67

 

Youssef Roudaby
Followers 3.451
Score Klout : 56

 

Adam Bouhadma
Followers : 5.006
Score Klout : 47

 

Mouna Hachim
Followers : 16.979
Score Klout : 58

 

Nadia Lamlili
Followers : 13.707
Score Klout : 60

 

Yassine Jarram
Followers : 11.089
Score Klout : 42

 

Ali Senhaji
Followers : 1.202

 

Younes Qassimi
Followers : 4.393

 

Rachid Jankari
Followers : 9.978
Score Klout : 48

 

Driss Lebbat
Followers : 2.956
Score Klout : 63

 

Mohammed Bensoltana
Followers : 4.090
Score Klout : 65

 

Anas Khoumane
Followers : 2700
Score Klout : 60

 

Mehdi Reghai
Followers : 1.210
Score Klout : 49

 

Soukaina Errais
Followers : 800
Score Klout : 51

 

Ghassan Benchiheb
Followers : 1805
Score Klout : 72

 

Mohamed Tmart
Followers : 7.758
Score Klout : 52

 

Taher Alami
Followers : 7.914
Score Klout : 71

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances: Résultats au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.