χ

5,2 milliards de DH pour développer le tourisme au Sahara

L’éco-tourisme et les sports nautiques sont les points forts de la région d’Oued Ed Dahab Lagouira. Les détails des 21 projets dans les cartons.  

5,2 milliards de DH pour développer le tourisme au Sahara

Le 10 juin 2013 à 12h58

Modifié 10 juin 2013 à 12h58

L’éco-tourisme et les sports nautiques sont les points forts de la région d’Oued Ed Dahab Lagouira. Les détails des 21 projets dans les cartons.  

C’est fait : la région d’Oued Ed Dahab Lagouira a concrétisé  sa feuille de route régionale pour le développement touristique par la signature de son Contrat programme régional (CPR) en marge du 8e Forum régional du tourisme qui s’est déroulé le samedi 8 Juin 2013 à Dakhla. Ce CPR est décliné à partir du contrat programme national Vision 2020.

La région Oued Ed-Dahab Lagouira va se positionner  sur des produits de niche principalement centrés autour du patrimoine naturel et balnéaire, entre plages et désert. Ce positionnement de niche se construit autour de la valorisation de deux niches principales : une niche de tourisme sportif, tel le kite surf, favorisée par les conditions climatiques de la lagune (vent et soleil) ; une niche luxe, fondée sur la combinaison mer-désert, à travers le développement d’un eco-resort et de boutiques hôtels spécialisées (windsurf, spa, nature).

En termes de capacité d’accueil, la région devra mettre sur le marché 3.200 lits additionnels afin d’accueillir près de 114.000 touristes à horizon 2020. Pour atteindre ces objectifs, 21 projets on été arrêtés par l’ensemble des parties prenantes pour porter le développement du produit au niveau de la région. Ce portefeuille se compose d’un projet structurant et de 20 projets complémentaires qui permettront d’enrichir et de densifier le tissu de l’offre touristique régionale.

La concrétisation de ces projets nécessitera une enveloppe globale de 5,2 milliards de DH, dont 96,6% seront portés par le secteur privé.

L’enjeu de ce chantier est de faire émerger environ 75 PME et TPE et quelques 500 emplois.

A horizon 2020, près de 70% des touristes de la région Oued Ed-Dahab Lagouira, seront issus de trois marchés cibles : France, Espagne, et Royaume Uni. Afin de répondre aux défis marketing de la région Oued Ed-Dahab Lagouira, un plan d’actions a été mis en place pour chacun des marchés-clés : la France, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Afin de remplir les objectifs d’arrivées de la Vision 2020 dans la région, la desserte aérienne devra atteindre 13 fréquences hebdomadaires. Ainsi, trois capitales européennes, Paris, Madrid et Londres seront connectées à Dakhla à travers des vols réguliers. Ces capitales serviront de hubs régionaux et reliront Dakhla aux principaux bassins émetteurs de touristes dans les grandes métropoles européennes.

Un eco-resort « extrême » à Graret Fartet

Un projet structurant verra le jour dans la région à travers le développement d’un eco-resort extrême. Il s’agit d’une station écologique de nouvelle génération prévue sur la période 2015-2020, d’une capacité de 2.000 lits, située à Graret Fartet, dans la commune d’El Argoub, province d’Oued Ed-Dahab.  Cette station qui sera développé sur  plus de 600 hectares sur un terrain domanial, va requérir un investissement total estimé à 4 milliards de DH dont la totalité sera financée par le secteur privé.

Les 20 projets en détail

20 projets complémentaires seront développés dans le cadre des programmes «Animation, sports et loisirs», «Eco/développement durable» et «Niches à forte valeur ajoutée». Le montant total de l’investissement requis pour ces projets est estimé à 1,2 milliard de DH.

Programme animations, sports et loisirs

Afin de valoriser davantage les ressources de la Région, divers produits culturels et sportifs ont été définis. Le développement de ces produits débutera dès 2013 et s’étendra jusqu’en 2018. Le montant global de l’investissement estimé pour la réalisation de cette catégorie de produits est de 573 millions de DH :

–          Mise en place d’une structure d’accueil adaptée pour les seniors, à El Argoub, destinée à accueillir des retraités européens, pour des séjours de 1 à 6 mois ;

–          Aménagement d’un Centre national du tourisme et des sports nautiques à El Argoub, conçus comme une structure d’animation, d’encadrement et de formation à diverses activités nautiques ;

–          Reconversion de l’ancien port de la ville de Dakhla en port de plaisance ;

–          Organisation de circuits dans le désert, à dos de chameau ou en 4×4, dans l’arrière pays des deux provinces ;

–          Aménagement d’un parc urbain dans la province d’Oued Ed-Dahab ;

–          Aménagement de la corniche de la ville de Dakhla ;

–          Développement d’une zone d’animation dans l’Unité d’aménagement touristique (UAT) de Dakhla ;

–          Aménagement de circuits urbains, dans la commune de Dakhla, afin de mieux intégrer la culture locale dans l’offre de produits touristiques ;

–          Organisation de bivouacs mobiles, à installer en plein cœur du désert, sous tentes berbères ou caïdales, équipées de meubles traditionnels de luxe, à El Argoub, Bir Anzarane, Bir Guandouz et Aousserd.

Programme Eco/Développement durable

Ce programme se traduira par 9 projets au niveau de la région et leur développement débutera en 2013 et s’étendra jusqu’en 2017 avec un montant de l’investissement total estimé à 634,5 millions de DH.

Il s’agit en l’occurrence d’un premier portefeuille de projets correspondant à la construction d’hébergements orientés natureet construits de façon respectueuse de l’environnement :

–          Bivouacs de luxe permanents, avec spectacles de musiques du Sahara, animés par les arts populaires locaux, dans l’arrière pays de Dakhla ;

–          Dakhla Dream Lodge and Spa, est un centre destiné à une clientèle aspirant au bien être thérapeutique et aux sports nautiques ;

–          Eco-village, à Porto Rico, conçu comme un ensemble d’unités hôtelières et résidentielles disséminées au sein d’un large espace naturel ;

–          Campings écologiques à El Argoub, Aousserd et Bir Guandouz, associés à une offre d’excursions de découverte du patrimoine archéologique et naturel ;

–          Gîtes d’étape/relais d’étape à El Argoub, Aousserd, Bir Guandouz et Bir Anzarane offrant l’expérience d’un contact direct avec la nature et la population locale.

Le second portefeuille de produits correspond à l’aménagement et la valorisation des ressources naturelles et culturelles de la région, afin de les rendre plus attractives et accessibles aux touristes. Les projets qui sont envisagés sont les suivants :

–          Valorisation de l’assiette récupérée dans le cadre du programme Villes sans bidonville dans la localité de Dakhla ;

–          Aménagement des plages à l’intérieur de la ville ;

–          Zoning de la lagune ;

–          Développement du transport écologique à Dakhla.

Programme Niches à forte valeur ajoutée

Ce programme vise à créer une offre d’animation riche, variée et complémentaire aux infrastructures touristiques de base. Deux projets sont prévus dans ce cadre. Leur développement s’étendra de 2014 à 2017 avec un investissement  total de 29 millions de DH.  Il s’agit de la mise en place d’un spa autour des produits du terroir de haut standing à Dakhla et d’une station de cure thermale sur le site de Tawarta.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Publication des taux d’intérêt – Émission d’obligations subordonnées

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.