χ

Enquête: Royal Air Maroc fait-elle réellement partie des 20 pires compagnies au monde?

Médias 24 a préféré vérifier l'enquête et la méthodologie du portail new yorkais. Et là, on tombe de haut...    

Enquête: Royal Air Maroc fait-elle réellement partie des 20 pires compagnies au monde?

Le 3 juin 2013 à 10h35

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Médias 24 a préféré vérifier l'enquête et la méthodologie du portail new yorkais. Et là, on tombe de haut...    

En se basant sur des notes fournies par Skytrax, Business Insiders a récemment classé la compagnie nationale Royal Air Maroc parmi « les 20 pires compagnies au monde ». Un titre choc, qui a provoqué une forte viralité sur les réseaux sociaux et plus de 470.000 lectures. Peut-être aurait-il mieux valu titrer : « les 20 compagnies les moins bien notées par les internautes de Skytrax ayant voyagé en classe économique », mais l’article aurait-il rencontré le même succès ?
 
Un classement basé sur des avis d’internautes est-il fiable ?
 
En effet, le site Skytrax se base sur une enquête mondiale de satisfaction des passagers. En ce sens, sa méthodologie est la même que celle des sites de voyage tels que Tripadvisor. Il recense donc les différents avis des internautes en leur proposant d’attribuer de 0 à 5 étoiles dans les catégories suivantes : rapport qualité prix, confort du siège, service à bord, plateau repas et divertissement
Agrégeant ensuite ces données, Skytrax se contente de noter les compagnies en leur attribuant de 0 à 5 étoiles.
Mais outre le caractère non officiel des avis recensés par Skytrax, qui relativise le classement opéré par Business Insiders, reste posée la question de sa pertinence puisqu’il se base sur 39 avis d’internautes pour classer Turkmenistan Airlines en 1e place des pires compagnies mondiales. En d'autres termes, seuls 39 voyageurs tous (très) mécontents se sont exprimés sur Turkménistan Airlines et celle ci se retrouve crucifiée.
De même, Business Insiders se contente de 30 avis pour classer Air Algérie 20e et de 224 avis pour classer Royal Air Maroc 14e, contre 1616 avis pour Ryan Air, classée 18e.
Un premier paradoxe apparait : à elle seule, la compagnie irlandaise cumule donc a priori plus de voyageurs mécontents que le top 10 desdites « pires compagnies » réunies !
A ce niveau de la réflexion, il semble donc plus probable que Ryan Air, qui cumule un maximum d’avis négatifs, fasse effectivement partie des « pires compagnies au monde ».
 
Amalgame avec la liste noire européenne
 
Là encore, un autre piège est à éviter. En titrant « les 20 pires compagnies au monde », Business Insiders crée l’amalgame avec la « liste noire des compagnies aériennes ». Une liste dressée par la Commission Européenne en 2006 et actualisée en décembre 2012, qui stipule que « pour 16 pays, tous les transporteurs aériens connus font l’objet d’une interdiction totale d’exploitation dans l’UE :
"Afghanistan, Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Érythrée, Guinée équatoriale, Kirghizstan, Liberia, Mozambique, Philippines, Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe, Soudan, Swaziland et Zambie".
Or le classement opéré par Business Insiders, alors qu’il cite les « pires compagnies au monde », ne fait pas allusion à celles qui ont été considérées tellement dangereuses qu’elles ont été interdites de voler sur le ciel européen.
D’ailleurs, paradoxalement, alors que Ryan Air est classée 18e pire compagnie au sens de Business Insiders, elle figue 32e sur la liste des compagnies les plus sûres au monde dans le classement annuel de 60 transporteurs du Jet Airline Crash Data Evaluation Center (Jacdec).
 Basé en Allemagne, l’organisme se base sur les données réelles et mesurables que sont les crashs et incidents d’avions et sur le nombre de morts pour élire les compagnies les plus sûres au monde. Un classement où Air France figure 41e, bien après Ryan Air, alors même qu’elle est classée 4étoiles par les avis d’internautes de Skytrax…
 
Royal Air Maroc fait-elle partie des pires compagnies au monde ?
 
Classer la compagnie Royal Air Maroc parmi les pires compagnies au monde revient donc à faire jouer des avis d’internautes sur la qualité de la compagnie, alors même qu’elle figure dans la catégorie B (niveau de sécurité correct) du baromêtre de Securvol. Un classement qui répertorie 1.480 compagnies réparties en 5 classes de sécurité de A à E et opéré par le site Securvol en partenariat avec l’Observatoire de la sécurité aérienne et du tourisme (OBSSAT).
L’observatoire indépendant, basé à Genève, se base sur le respect des dates de visites techniques par les compagnies aériennes, l’âge des avions, les incidents mineurs, majeurs et les accidents. Là encore, alors que Royal Air Maroc est classée 2 étoiles par Skytrax, elle est mieux notée qu’Air France qui se voit attribuer la note C (Sécurité sous réserve). Sans compter que Royal Air Maroc, au même titre que les grandes « majors » mondiales, est certifiée IOSA depuis 2006. C'est-à-dire que la compagnie nationale marocaine obéit à la norme mondiale pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens, créée par l’Association internationale du transport aérien (IATA) dont elle est membre.
 
Pour conclure, face aux différents paradoxes entre le classement opéré par Skytrax, via ses internautes, et les classements qui répertorient de manière tangible et statistique les compagnies à bord desquelles il est bon de voler car la sécurité est assurée, il semble bien que le classement de Business Insiders « les 20 pires compagnies au monde » perd toute crédibilité. Car après tout, tout consiste en la façon d’élire ce que l’on considère comme « la pire compagnie au monde » : celle à bord de laquelle un passager est en sécurité ou celle où il se sent le plus confortable… l'idéal étant qu'elle combine les deux, et là notre compagnie nationale a des efforts à faire....

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aradei Capital: L’AMMC vise le prospectus relatif à l’augmentation du Capital social d’Aradei Capital S.A. réservée au public par émission de 568 181 nouvelles actions avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.