1.700 touristes marocains bloqués en Espagne

Les consulats généraux du Maroc en Espagne ont recensé 1.700 touristes marocains présents sur le territoire espagnol, à ce jour, suite à la fermeture des frontières entre les deux pays.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/10-04-2020/Maroc-Espagne2.jpg-oui
1.700 touristes marocains bloqués en Espagne

Le 10 avril 2020 à 13:30

Modifié le 10 avril 2020 à 13:47

Dans un entretien accordé à la MAP, l'ambassadeur du Royaume, Karima Benyaich, a souligné que l’ambassade du Maroc à Madrid et les douze consulats généraux du Royaume en Espagne sont "pleinement mobilisés afin d’apporter l’aide nécessaire à la communauté marocaine dans le contexte de la pandémie du coronavirus".

Expliquant les mesures prises au profit de la communauté marocaine résidant en Espagne, Karima Benyaich a précisé que suite aux premières décisions du gouvernement espagnol, l’ambassade a mis en place le 4 mars, en coordination avec le ministère des Affaires étrangères, une cellule de suivi avec l’ensemble des consulats généraux, chargée d’assurer un accompagnement de la communauté marocaine résidant en Espagne.

Concernant les mesures prises au profit des touristes marocains bloqués en Espagne suite à la fermeture des frontières entre les deux pays, Karima Benyaich a souligné qu’outre la mise en place d’une cellule d’écoute permanente via des lignes de téléphone, un numéro WhatsApp et l’adresse électronique [email protected], pour apporter à ceux d’entre eux qui se trouvent dans une situation de précarité, l’aide et l’appui appropriés (hébergement, nourriture, assistance sanitaire le cas échéant), une base de données a été constituée, avec l’appui des 12 consulats généraux visant à recenser l’ensemble des touristes marocains présents sur le territoire espagnol, dont le nombre s’élève à 1.700 personnes à ce jour.

L’ambassade reçoit quotidiennement, plus de 150 appels téléphoniques, 200 interactions sur WhatsApp et une vingtaine de courriels, a rappelé l'ambassadeur, relevant que la représentation diplomatique du Royaume et le consulat général à Algésiras ont été confrontés à un afflux massif de Marocains résidant en Italie et en France, venus en autocars pour se rendre au Maroc, malgré la suspension du trafic maritime.

Une cellule de crise spécialement dédiée a été mise en place pour trouver une issue à cette situation, qui s’est soldée par le retour de 5 autocars à leur lieu d’origine et de quelques 130 membres de la communauté marocaine vers les villes de leur résidence.

L’ambassade et les consulats ont apporté à ce jour une aide partielle ou totale à plus de 300 personnes bloquées sur le territoire espagnol, a-t-elle souligné tenant à saluer le grand élan de solidarité de nombreuses associations marocaines et de bénévoles présents en Espagne, qui "ne ménagent aucun effort pour apporter leur soutien aux Marocains bloqués".

Saluant également la collaboration des autorités espagnole dans la gestion de cette crise, Karima Benyaich a rendu un vibrant hommage à tous les ressortissants marocains en Espagne "pour la patience et la résilience dont ils font preuve au quotidien".

"Nous leur demandons de continuer à se montrer compréhensifs et solidaires face à cette situation d’urgence pour leur intérêt propre et celui de leurs proches".

L’ambassadeur du Maroc a, par ailleurs, rappelé qu’en ce qui concerne la situation des Marocains décédés et face à l’impossibilité de rapatrier les corps des défunts pour être inhumés à la mère patrie, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, a décidé de couvrir les charges d’inhumation des défunts en situation précaire et d'assurer leur enterrement dans les cimetières islamiques ou dans les carrés réservés aux Musulmans dans les cimetières municipaux, notant que l’ambassade et les consulats généraux n’ont reçu, à ce jour, aucune plainte émanant des familles éplorées en ce qui concerne la procédure et les modalités d’inhumation.

A cet effet, les différents consulats ont pris attache avec les autorités locales espagnoles afin d’augmenter les espaces réservés aux défunts marocains, à l’instar du cimetière musulman de Griñón, qui a lancé l’aménagement de 100 sépultures supplémentaires.

(Avec MAP)

1.700 touristes marocains bloqués en Espagne

Le 10 avril 2020 à13:47

Modifié le 10 avril 2020 à 13:47

Les consulats généraux du Maroc en Espagne ont recensé 1.700 touristes marocains présents sur le territoire espagnol, à ce jour, suite à la fermeture des frontières entre les deux pays.

Dans un entretien accordé à la MAP, l'ambassadeur du Royaume, Karima Benyaich, a souligné que l’ambassade du Maroc à Madrid et les douze consulats généraux du Royaume en Espagne sont "pleinement mobilisés afin d’apporter l’aide nécessaire à la communauté marocaine dans le contexte de la pandémie du coronavirus".

Expliquant les mesures prises au profit de la communauté marocaine résidant en Espagne, Karima Benyaich a précisé que suite aux premières décisions du gouvernement espagnol, l’ambassade a mis en place le 4 mars, en coordination avec le ministère des Affaires étrangères, une cellule de suivi avec l’ensemble des consulats généraux, chargée d’assurer un accompagnement de la communauté marocaine résidant en Espagne.

Concernant les mesures prises au profit des touristes marocains bloqués en Espagne suite à la fermeture des frontières entre les deux pays, Karima Benyaich a souligné qu’outre la mise en place d’une cellule d’écoute permanente via des lignes de téléphone, un numéro WhatsApp et l’adresse électronique [email protected], pour apporter à ceux d’entre eux qui se trouvent dans une situation de précarité, l’aide et l’appui appropriés (hébergement, nourriture, assistance sanitaire le cas échéant), une base de données a été constituée, avec l’appui des 12 consulats généraux visant à recenser l’ensemble des touristes marocains présents sur le territoire espagnol, dont le nombre s’élève à 1.700 personnes à ce jour.

L’ambassade reçoit quotidiennement, plus de 150 appels téléphoniques, 200 interactions sur WhatsApp et une vingtaine de courriels, a rappelé l'ambassadeur, relevant que la représentation diplomatique du Royaume et le consulat général à Algésiras ont été confrontés à un afflux massif de Marocains résidant en Italie et en France, venus en autocars pour se rendre au Maroc, malgré la suspension du trafic maritime.

Une cellule de crise spécialement dédiée a été mise en place pour trouver une issue à cette situation, qui s’est soldée par le retour de 5 autocars à leur lieu d’origine et de quelques 130 membres de la communauté marocaine vers les villes de leur résidence.

L’ambassade et les consulats ont apporté à ce jour une aide partielle ou totale à plus de 300 personnes bloquées sur le territoire espagnol, a-t-elle souligné tenant à saluer le grand élan de solidarité de nombreuses associations marocaines et de bénévoles présents en Espagne, qui "ne ménagent aucun effort pour apporter leur soutien aux Marocains bloqués".

Saluant également la collaboration des autorités espagnole dans la gestion de cette crise, Karima Benyaich a rendu un vibrant hommage à tous les ressortissants marocains en Espagne "pour la patience et la résilience dont ils font preuve au quotidien".

"Nous leur demandons de continuer à se montrer compréhensifs et solidaires face à cette situation d’urgence pour leur intérêt propre et celui de leurs proches".

L’ambassadeur du Maroc a, par ailleurs, rappelé qu’en ce qui concerne la situation des Marocains décédés et face à l’impossibilité de rapatrier les corps des défunts pour être inhumés à la mère patrie, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, a décidé de couvrir les charges d’inhumation des défunts en situation précaire et d'assurer leur enterrement dans les cimetières islamiques ou dans les carrés réservés aux Musulmans dans les cimetières municipaux, notant que l’ambassade et les consulats généraux n’ont reçu, à ce jour, aucune plainte émanant des familles éplorées en ce qui concerne la procédure et les modalités d’inhumation.

A cet effet, les différents consulats ont pris attache avec les autorités locales espagnoles afin d’augmenter les espaces réservés aux défunts marocains, à l’instar du cimetière musulman de Griñón, qui a lancé l’aménagement de 100 sépultures supplémentaires.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.